RPG
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Thomas Lewis

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/10/2016

MessageSujet: RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT   Lun 13 Mar - 22:15

:::::::::::::::::
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Lewis

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/10/2016

MessageSujet: Re: RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT   Mar 14 Mar - 2:20

http://www.shaketheworld.net/t11458-you-re-my-brother-no-matter-what-namseon-taehyun#478054


You're my brother, no matter what.
Nam Seon & Tae Hyun

Je ne pourrais pas rester en froid avec mon frère ou... simplement faire comme s'il n'existait pas. Nous n'avions peut-être pas grandi ensemble, nous n'avons encore rien partagé, nous nous connaissons même pas mais il en est tout simplement hors de question. Il est venu pour retrouver sa famille et moi, je ne peux pas l'ignorer. En plus de ça, Nam Seon a l'air si adorable, si gentil... Qu'on dirait presque qu'il a oublié la manière dont j'ai agi la dernière fois, il comprend sans doute, mais il pouvait mal réagir face à cela, je l'aurais compris après tout. Mais ce n'est pas le cas. Alors quand je plaisante à moitié et qu'il me promet qu'il fera uniquement des petites bêtises, je décroche un sourire, un fin sourire mais sincère. Mais je vois bien que son air change du tout au tout, je fronce légèrement les sourcils prêt à lui demander ce qu'il se passe, avant qu'il prenne la parole avant que j'ai le temps de prononcer le moindre mot. Il m'avoue ne pas m'avoir tout dit. Je crains le pire, là. « Ah... ? » dis-je comme pour l'inciter à continuer. Comment ça ? Il ne m'a pas tout dit ? Je m'attendais à tout à l'heure actuelle. Il s'assoie sur le tabouret derrière lui, oula, heureusement que je suis assis c'est ça ? Mais quand il commence à me dire qu'il n'est pas tout seul, je ne percute pas. Mes sourcils restent froncés... Comment ça, il n'est pas tout seul ? Je ne lui pose pas plus de questions, je sais qu'il continuera de m'expliquer jusqu'à ce que ça soit clair. Mon regard se plonge dans le sien, je le questionne du regard puis, il finit par me lâcher le morceau. Nam Seon a une sœur jumelle. J'hausse les sourcils cette fois, ma bouche formant un « o » distinct. Je ne m'attendais pas vraiment... à ce qu'il m'avoue ça non, mais je n'ai pas le temps de dire quoi que ce soit qu'il ajoute qu'elle aimerait nous rencontrer et ce que j'en pense. Moi, je suis toujours, quelque peu... sous le choc. « Oh... Une sœur jumelle. Tu as une sœur jumelle. » lui dis-je, en réalité, je parle plus à moi-même qu'autre chose. Nam Seon a une sœur jumelle... « Et bien... Elle peut. » dis-je naturellement, il ne manquerait plus que je sois contre, bon d'accord je ne m'attendais pas à ça mais après tout... J'ai réussi à avaler le plus difficile, non ? « Une demi-soeur et un demi-frère... C'est une bonne journée. » Je plaisante pour détendre l'atmosphère, j'affiche même un fin sourire en coin avant de reprendre. « Ça ne m'étonne pas vraiment en fait... Il y a beaucoup de jumeaux dans la famille. Tes cousines sont jumelles. » lui avoué-je, toujours gardant ce fin sourire, peut-être qu'il ne le sait pas encore... « Et hm... Comment est-ce qu'elle s'appelle ? » Il est hors de question que je la rejette, et j'espère qu'il ne le pense pas... Tout comme lui, jamais de la vie je le rejetterais. Le seul point qu'il m'embête et encore le mot est faible, c'est qu'ils étaient deux, deux à être abandonné par mon connard de père. Mais je ne laisserais pas ma colère prendre le dessus cette fois. Il s'agit de mon frère et ma sœur, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Lewis

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/10/2016

MessageSujet: Re: RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT   Mar 14 Mar - 17:36

http://www.shaketheworld.net/t11738-innocence#505521



I   N   N  O  C  E  N  C  E
Heureux à la vie, à la mort?


Tu te mets à la chatouiller, c'est bien ce que tu voulais non ? L'embêter... Tu y arrives très bien apparemment, tu as toujours ce sourire béat sur les lèvres, et même si elle te crie de d'arrêter toi, tu n'en fais rien. Tu tentes d'esquiver les coups qu'elle pourrait te mettre involontairement à cause de ce que tu lui infliges mais tu ne t'arrêtes pas. Car même si tu tentes de lui faire croire, plus pris dans ton jeu qu'autre chose, tu ne fais pas ça dans le but qu'elle te le redise. Qu'elle t'avoue de nouveau que tu gagnes toujours... Disons que tu prends juste cette excuse car toi, tu le sais bien, tu sais qu'elle a tort. Elle le sait aussi. Tu ne gagnes pas à tous les coups, elle gagne elle aussi, et même que parfois, elle gagne sans le vouloir, sans rien faire. Mais il suffit juste de la regarder, de te répéter qu'elle est à toi... toi, Sang Ae. Elle n'a peut-être pas si tort, et tu te rends compte à chaque fois que tu poses ton regard sur elle. Ce n'est pas que tu gagnes à chaque fois, c'est que tu as simplement déjà tout gagné.

Tu finis tout de même par arrêter, enfin tu es bien obligé, tu es saisie. Sa main est venue se loger contre ton visage, tu n'as rien senti, rien du tout mais tu prends une mine choquée, si elle pense que ce geste t'arrêtera... Tu restes là, à la fixer jusqu'à ce qu'elle t'avoue que c'est bien faire pour toi, elle a raison dans un sens, tu l'as cherché aussi... Mais de toute façon tu n'as rien senti. « Attends que je dise à tout le monde que je suis un homme battu ! » lui balances-tu d'un air faussement menaçant, ton rire te trahi Sang... Ton sourire amoureux aussi. Mais tu finis par te protéger grâce à des mains des projectiles qu'elle t'envoie, bon, elle ne risque pas de te faire mal avec des coussins mais c'est plus un réflexe qu'autre chose. Cependant tu ne peux t'empêcher de rire, c'est plus fort que toi. « Arrête Hae ! » lui dis-tu lorsque tu reçois ce deuxième coussin, que tu rattrapes lui aussi.

Et dire que cette femme te rendait totalement nerveux, le simple fait de lui parler et tu avais peur, oui Sang Ae tu étais effrayé à l'idée de la faire fuir. Du moins une partie de toi l'était, tu n'es pas un garçon confiant, tu détestes les imprévus car tu ne les gères pas et tu le sais très bien, tu aimes savoir où tu vas, tout calculer pour avoir la meilleure solution, pour ne pas mal faire. Tu n'aimes pas ça, sinon. Mais ça n'a pas duré, ton naturel a pris le dessus. Quand tu parlais à Haewon tu étais toi même, tu n'espérais rien. Haewon était juste une fille que tu aimais mais que tu ne pensais pas avoir, alors à quoi bon ? Tu as agi comme tu le voulais sur le moment, tu agis comme tu agis maintenant, tu es toi-même avec elle, ça te fait un bien fou. Tu es toi-même avec la personne que tu aimes, que tu aimes comme un fou. Tu te demandes encore comment tu peux être aussi chanceux de l'avoir, vraiment, tu as encore du mal à y croire. Ce que vous vivez actuellement est tellement beau, tellement fort... Son visage se trouve à quelques centimètres du tien, ton regard se perd dans ses yeux brillants. Ton sourire ne te quitte pas, comment es-tu censé t'arrêter de sourire ? Ton regard se baisse même sur ses lèvres un court instant, bordel Sang... tu es éperdument amoureux d'elle.

Le silence s'était installé, de toute façon, tu ne t'en rends même pas compte, toi. Tu restes là à l'admirer, à te demander pour la millième fois ce que tu as pu faire pour mériter tant de bonheur, tant d'amour de sa part. « Je t'aime. » Ton coeur vient de faire un énorme bond dans ta poitrine, tellement immense que tu ne réagis pas, tu en perds tes mots, littéralement. Ton sourire s'efface pour laisser place à une mine plus sérieuse. Si tu savais Sang... ce n'est loin d'être fini, ce sourire qu'elle te lance, ce sourire si naturel, si magnifique, si Haewon. Il t'achève ce sourire, dans l'état où tu étais, il te suffisait d'un rien mais le sourire d'Haewon est l'une de tes plus grandes faiblesses, une grosse arme. Pourtant tu n'as toujours pas décroché un mot, tu n'y arrives pas. Un doux sourire apparaît sur ton visage. Tu l'aimes, tu l'aimes si fort qu'aucun mot ne peut exprimer ça, même pas un je t'aime, non... même pas. Ajouté à ça le fait qu'on ne te l'a jamais dit, aucune de tes ex petites amies t'a réellement dit je t'aime, ce n'est pas dans tes habitudes et pourtant, tu n'es pas un garçon qui cache ses sentiments, tu as dû t'y faire. Encore une preuve qu'elle est différente, et bordel... Cette file est à toi, tu ne la lâcheras jamais, sans elle tu n'es plus rien, Sang Ae, ton coeur lui appartient, tu refuses qu'elle te quitte, elle ne pourra pas partir sans te l'arracher, sans laisser ton corps inerte derrière elle. Impossible.

Son sourire irrésistible, tu y succombes. Tu brises ces quelques centimètres qui vous sépare, tu t'approches rapidement, prenant possession de ses lèvres tout en fermant les yeux, un baiser fougueux, un baiser qui vaut tous les je t'aime du monde, un baiser tellement fort qu'il lui fera ressentir à elle aussi, ce que tu ressens. De l'amour, beaucoup trop d'amour. De la dépendance aussi, tu es dépendant... Tu le sais, Haewon est ta drogue, pire qu'une drogue. Tu as besoin d'elle, chaque heure, chaque minute, chaque seconde de ta foutue vie qui n'est rien sans la présence de ta petite amie.

En réalité, tu soupçonnes cupidon de t'avoir planté plus d'une flèche dans le coeur, trois, quatre peut-être mais tu en redemandes, son sourire est une arme dont tu es la victime, ses lèvres sont ton addiction, ton amour pour elle est ta raison de te lever du lit chaque matin. Tu ne peux te sentir plus comblé, Haewon y est encore parvenue, ta princesse. Alors oui... Tu soupçonnes cupidon de t'avoir planté plus d'une flèche dans le coeur, mais Haewon vient d'en ajouter une autre. Après tout, elle a tous les droits... il lui appartient.

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Lewis

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/10/2016

MessageSujet: Re: RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT   Mar 14 Mar - 17:56

http://www.shaketheworld.net/t11180p10-18-first-night-out-ft-sangwon


Find our place in this world.
haewon & sangae

Play it! - Il y a des choses que tu n'arrives pas à expliquer, comme tout cet amour que tu ressens pour elle. Les mots ne suffisent même plus, tu ressens juste les choses, ces ressentis, tout cet amour, tu ne rendrais tout ça pour rien au monde... Puis d'autres choses que tu n'arrives pas à comprendre, comme... Comment as-tu réussi à avoir une petite amie telle que Haewon ? Tu n'es que Sang Ae, que le dernier Yu de la famille, ce garçon discret qu'on ne remarque même pas, ou simplement qu'en tant que le petit frère des Yu, ou encore, le frère jumeau de Soon Ae. En général, les gens connaissent plus Soon Ae que toi. Ouais... Rare sont les personnes qui connaissent Yu Sang Ae, la vraie personne que tu es, au delà de ce garçon discret qui garde la tête enfouie dans ses bouquins, au delà de ce génie dont on ne connaît même pas le nom, qu'on ne prend même pas la peine de lui parler, mais qu'on est pourtant certain qu'il vient d'une grande famille. Te voilà, vivant cette magnifique histoire avec Nam Haewon, ta Nam Haewon, à toi, oui oui. Et là tu partages de nouveau un moment intime avec elle, un moment intime mais passionnel, amoureux, un moment unique, comme chaque instant que vous partagez tous les deux. Unique, oui. Ce n'est pas la première fois que tu lui succombes mais unique et bel et bien le mot, Haewon le rend unique, elle a ce pouvoir sur toi mais pas que. Sans doute parce que tu l'aimes à en crever, à en recracher ton coeur qui bat au rythme du sien... mais qu'à la fois, cet amour te rend plus vivant que jamais.

Tes vas et viens se font plus secs, plus bestiaux encore. Parce que ce soir, Haewon, tu veux la dévorer toute crue. Ta colère n'est pas vraiment redescendue, tu l'as juste oublié puisqu'elle s'est transformée, Haewon l'a transformé. Tu es devenue une bête Sang, et tu as faim, tu as faim d'elle, de son corps. Pourtant, tu ne la baise pas, même dans cet état, même lorsque ses griffes te rentrent dans la peau et que toi tu es au bord de l'explosion, que tu continues tes gestes, les dents serrés comme pour retenir tes gémissements, tu ne la baises pas, même quand elle se met à gémir ton prénom, geste qui t'incite à continuer sur ta lancée, gardant le même rythme. Tu ne la baises pas, même quand elle te demande de ne pas t'arrêter, même quand tu continues de tout lui donner, dans des gestes tout aussi bestiaux. Non, on ne parle pas de baise, là, tu lui fais l'amour. Encore et toujours. Vous faites l'amour, même lorsque cet amour vous possède au point où vous vous dévorez comme ce soir, du regard mais pas que. C'est cet amour et Haewon qui te rendent aussi sauvage, aussi assoiffé d'elle, de son corps, du plaisir qu'elle peut t'apporter. Qui t'a également fait faire connaissance avec le nouveau Sang, la bête que tu es depuis quelques minutes.

Au bout de quelques minutes, elle te force à te redresser, se mettant ainsi en califourchon sur ton corps, elle se met à se déshabiller et toi... tu l'admires, tu admires son corps si parfait, ton corps à toi. Tu aimes ça toi, quand elle souhaite prendre le dessus, ça t'excite d'avantage et Haewon le sait très bien. Tu aimes aussi te soumettre à elle, être complètement à sa merci, tu la dévores du regard, tu te surprends même en train de te mordiller la lèvre inférieure, laissant échapper un énième soupir de désir. Haewon, qui passe de la soumission à la domination en quelques minutes à peine, tu aimes ça, toi. Tu bouillonnes encore Sang, tu as chaud, elle joue avec toi. Elle dépose ses mains sur tes épaules comme pour y trouver un appui puis se met à mouver lentement son bassin, tu fermes délicatement les yeux comme pour plus apprécier cet échange. Puis après ça, tes mains viennent agripper sa taille, nue, avec désir et envie, comme pour l'inciter à continuer, la sentir encore plus proche de toi, comme si elle ne l'était déjà pas assez... Tu l'agrippes si fort, tu la désires tellement, tellement que tu es bord de l'explosion. Tes lèvres appellent les siennes, elles les réclament. Ton coeur bat si fort dans ta poitrine, tellement fort... Et dans un soupir, tu lui chuchotes tout contre ses lèvres un « Continue.. » Continue Haewon, tu aimes ça, tu ne veux pas qu'elle arrête. Tu veux qu'elle te rende fou jusqu'au bout. Que ton coeur explose.

Code by kerushirei
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Lewis

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/10/2016

MessageSujet: Re: RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT   Mar 14 Mar - 19:03

http://www.shaketheworld.net/t11457-une-nuit-a-se-confesser-ft-taehyun#477890

Allez poto, buvons, parlons.
Ma porte sera toujours grande ouverte pour toi, satan.

jasun & taehyun ☾ Ça fait quand même beaucoup pour toi à avaler, enfin... Tu ne t'attendais pas une telle annonce, Jasun peut très bien venir te voir pour que vous passiez une soirée ensemble, à s'envoyer des bâches, à s'insulter mais à profiter tous les deux. C'est ce que vous faites, tout le temps. Mais là Jasun a besoin de toi, ou de quelqu'un... Tu sais qu'il te fait confiance, même si ça ne paraît pas comme ça, vous vous accordez une confiance aveugle, vous vous confiez l'un à l'autre et là, ton meilleur ami se confie à toi. Tu aimerais en savoir plus, non pas par curiosité mais pour que tu saches, pour que tu ne dises pas de conneries. Alors il te confirme qu'elle est au courant, que c'est réciproque, et qu'ils ont déjà consommés. C'est déjà énormément rassurant, un amour à sens unique... envers Sana, là ça aurait été compliqué. Tu l'écoutes attentivement. Tu le sais, tu le comprends, tu as déjà été amoureux et au fond de toi, Tae Hyun, tu le sais. Tu n'as jamais cessé de l'être, tu en souffres mais tu ne dis rien, tu tentes de gérer la situation mais tu ne gères pas grand chose, encore moins avec celle que tu aimes. Tu n'es pas un grand bavard, tu as l'habitude d'écouter les autres... En fait, tu écoutes bien plus que tu parles. Alors tu restes silencieux, tu l'écoutes, tu sais qu'il en a besoin et toi, tu as besoin qu'il se libère, qu'il se sente mieux. Tu le connais par cœur. Alors quand il t'avoue que personne le sait à part toi, tu n'es pas vraiment étonné, c'est comme ça que vous parvenez à prouver votre forte amitié, votre forte complicité. En vous accordant cette confiance, en ayant autant besoin l'un de l'autre car tu le sais, tu as beau lui gueuler de te foutre la paix, que tu veux le tuer, tu as beau lui avoir foutu sur la gueule plus d'une fois tellement Jasun a ce pouvoir de te foutre à bout, te le retirer serait te retirer une partie de toi-même. Alors le voir souffrir, ça, tu ne le supportes pas.

Apparemment, ce n'est pas tout. Il doit te dire autre chose. Tu restes là, à le fixer, attendant qu'il continue son histoire... à cet instant, tu crains le pire. La tête qu'il tire ne te rassure en rien, mais quand il commence en te disant qu'il est en partie coupable de la mort de l'ex petit-ami de Sana, tu hausses les sourcils. Comment ça... En partie coupable ? Tu aimerais le couper pour lui poser des questions mais tu sais qu'il continuera sur sa lancée, alors tu restes là, tu attends. Et là, Jasun te raconte toute l'histoire. La violence sur Sana, le fait qu'il ait croisé son ex et qu'il ait totalement pété les plombs, que Sana l'a poignardé. Il te raconte absolument tout, tu l'écoutes, tu tentes de remettre tout ça en ordre dans ta tête. C'est difficile pour lui, difficile de raconter tout ça, il doit repenser à tout ce qu'ils ont vécu, ce par quoi ils ont traversé, tu le vois bien toi, pas besoin qu'il te le dise. Un soupir passe d'entre ses lèvres, tu espères qu'il se sente déjà soulagé d'avoir tout lâché mais là, il a besoin de toi Tae Hyun. Tu ne peux rien faire, tu ne peux pas l'aider, régler ses problèmes mais tu peux le soutenir, après tout... Tu l'as toujours soutenu.

Tu laisses échapper un soupir d'entre tes lèvres, toi aussi, te redressant par la même occasion. Tu te penches sur la table, plonge ton regard dans le sien. « Écoute Jasun... » Tu ne sais même pas par où commencer, tu as tellement de choses à dire sur tout ça... Tu commences simplement en lui disant. « J'aurais fait la même chose, je veux dire... J'aurais voulu le tuer, de mes propres mains. » Tu te mets à sa place, tu ne vas pas commencer à le juger alors que tu le comprends parfaitement. « Espèce de petit con. » lâches-tu, naturellement, secouant la tête. « La prochaine fois si tu m'appelles pas, je te tue, tu m'as bien compris ? » Tu te rends compte que derrière ton dos, Jasun s'est retrouvé dans la merde, qu'il était seul contre ses potes, il a l'air de s'en être sorti mais ça te plaît pas du tout. Ce ne sont pas des histoires, loin de là, tu n'avais pas à t'en mêler mais de savoir ça... Si, tu t'en aurais mêlé. Quand on s'attaque à Jasun ou à une personne qu'il aime, on s'attaque à toi aussi.

Parce que ouais, c'est votre relation ça. Ça ne paraît pas, elle est si fusionnelle pourtant, vous vous foutez sur la gueule, tu peux lui en coller une mais tu es bien la seule personne qui ait ce droit. Si quelqu'un ose lever la main sur Jasun, tu t'en ficherais clairement de savoir s'il a raison ou non, tu fonces, comme un taureau. Tu ne réfléchis pas. Si un jour Jasun débarque chez toi, sans prévenir, te lâchant un « Ne pose pas de question, on doit péter la gueule à des types. Ne me demande pas pourquoi, ni qui ils sont. Juste... Tu viens ou tu viens pas. » Toi tu répondrais, sans réfléchir, naturellement. Tu lui poserais qu'une seule et unique question. « On prend quelle voiture ? » C'est ça, votre relation. Les problèmes de Jasun sont tes problèmes... Bon, votre relation est aussi faite avec ces bâches que vous vous envoyez, tu ajouterais sans doute un « Pas la tienne, elle est naze. » avant de prendre ta veste et de le suivre. Tu le suivrais, sans te poser de question.

Tu secoues la tête avant de reprendre. « Tu sais Jasun, il faut le dire à ta famille. » Il le sait très bien, tu le sais, mais tu insistes bien sur ce point. « Tu as du temps à rattraper avec elle, tu es fou amoureux et crois-moi, ça se voit. » Il peut te croire, tu le connais comme si tu l'avais pondu, ce mec. « Vous êtes fous l'un de l'autre, mec... La vie est trop courte. Ils le sauront un jour ou l'autre, ils finiront par le comprendre mais tu ne peux pas vivre caché, vous ne pouvez pas. » Tu attrapes ta bière sans pour autant l'apporter à tes lèvres, tu laisses ton dos retomber sur le siège de ta chaise. « Putain, respire... Ce n'est pas ta sœur. » lâches-tu, naturellement. Bon d'accord... Techniquement, c'est sa sœur mais ils n'ont pas le même sang, c'est différent. Et tu es certain que les Yu pourront le comprendre. « Je ne dis pas, au début ils risquent de mal le prendre pour la plupart, enfin... Je ne l'espère pas mais dis-toi que ça finira par passer. » Tu ne le lâches pas du regard, tu  insistes grandement. « Tu seras avec Sana, mec, tu mérites bien d'être heureux. Et elle aussi. C'est réciproque, vous avez du temps à rattraper là... alors profite. Tu t'en mordras les doigts, sinon. Crois-moi. »




Dernière édition par Thomas Lewis le Mar 14 Mar - 22:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Lewis

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/10/2016

MessageSujet: Re: RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT   Mar 14 Mar - 19:38

http://www.shaketheworld.net/t11832-he-fucked-my-daughter#497038



HE FUCKED MY DAUGHTER
Quand tes gosses tombent amoureux l'un de l'autre


Tu entends Jasun rire, mais toi... Tu ne ris pas. Tu es abasourdi, ce n'est pas possible non, on a mis quelque chose dans ton verre, quand Jasun arrivera à ta hauteur, il te réveillera de cette hallucination. Tes yeux s'écarquillent, ton fils tente de te calmer pourtant tu es calme... Beaucoup trop calme. Le calme avant la tempête. Mais quand ton meilleur ami arrive à ta hauteur, qu'il s'arrête de rire, vous plongeant tous dans ce silence. Tu comprends que tu ne rêves pas, que c'est réel, tes yeux jonglent entre ton fils et ta filleule. Depuis quand ils fricotent, ces deux là ? Jasun qui appuyait tellement sur le fait que sa petite Eun Ae était si pure encore... On dirait bien que mon fils n'est pas le seule à me cacher des choses. Jasun se tient à toi, tu crois que ses jambes vont lui lâcher mais tu es incapable de bouger, tes pieds sont plantés dans le sol. Alors, il est fier le parrain, là ? Tu trouves enfin le courage de tourner ta tête vers Jasun, qui ne comprend pas plus que toi. Pour une fois que ton fils t'écoute... Lorsque tu as lui dit bien s'occuper de Eun Ae, mais là, c'est du foutage de gueule. Il ne connaît pas de juste milieu ou quoi ?

La fille de Jasun reprend la parole mais toi, tu n'as toujours pas bougé. Tu restes là. Il dit à Eun Ae de fermer sa gueule, putain... Ça craint, il va nous faire une Jasun, ça n'était plus arrivé depuis des mois ça. Mais comme si tu avais le temps de réagir là, allez, il faut que tu reviennes sur terre. Et c'est quand Jasun attrape un fusil que tu y parviens, ton fils n'a même pas eu le temps d'enfiler son pantalon, Jasun le menace. Ton fils, tu veux l'étrangler mais ça reste ton fils, et tu ne peux t'empêcher de le défendre, fort heureusement tu sais que le fusil n'est pas chargé, au moins, il ne pourra pas tirer, ce fou. « Calme toi ! » cries-tu, posant une main sur le torse de ton meilleur ami alors que la pauvre Eun Ae part se cacher derrière le canapé en hurlant. « On va tous se calmer, putain de merde ! » hurles-tu, ouais, tu veux qu'ils se calment mais toi, tu n'es même pas calme. Tu n'as pas envie de Jasun tue ton fils, là, et tu as du mal à percuter... Jasun continue de le menacer, tu finis par t'interposer entre les deux, les poussant chacun de leur côté, glissant ton corps au centre, ne voyant même pas Eun Ae se redresser. Jasun et Min Hyuk sont silencieux, comme s'ils venaient de voir un fantôme, tu ignores pourquoi mais tu profites de ce silence pour regarder ton fils. « Et toi, tu vas nous expliquer ça ! » Tu fronces les sourcils, voyant la tronche qu'il tire « Quoi ?! » Tu suis son regard jusqu'au ventre de Eun Ae... Tes yeux s'écarquillent « ... Non... » dis-tu, tu as du mal à réaliser, elle est enceinte. Est-ce que ton fils vient d'engrosser ta filleule ? « Non.... » répètes-tu de nouveau, sentant ta colère grimper. Tu te tournes brusquement vers Min Hyuk, tout comme ta main près de son visage, il arrive à se protéger mais là, tu veux lui en coller une. Toi qui n'a jamais frappé ton fils, tu n'aimes pas ça, là, c'est parti tout seul... Au moins il s'est protégé, mais va savoir pourquoi, ça t'énerve encore plus. « Espèce de petit con toi tu vas voir ! » hurles-tu tandis qu'il se met à courir, encore en slip dans ta grande maison. Mais toi, tu te mets à lui courir après. « On en peut plus avec ta mère ! On en peut plus ! Tu le comprends ça ?! » Continues-tu de hurler sans cesser de courir, oh que non tu vas l'attraper ce petit con ! « Écoute moi ! Écoute moi ! Je l'aime papa je- » « J'EN AI RIEN À FOUTRE ! » Ce n'est pas que tu en as rien à faire, tu es juste beaucoup trop énervé pour l'écouter là. « T'es même pas foutu de te protéger, on t'a pas éduqué comme ça, putain de merde ! » Tu deviens fou, rien ne peut te calmer enfin... Ça c'est ce que tu crois, puisque, à la seconde même où ton fils passe derrière le canapé, il se retrouve au sol. Une chute extraordinaire, tu aurais ri si ce n'était pas ton fils et si la situation était différente, et en le suivant, toi aussi tu manques de glisser. Mais au moins, tu as le réflexe de te rattraper au dossier du canapé contrairement à ton abruti de fils. « Mer... » Tes yeux s'écarquillent de nouveau quand tu remarques l'état du sol. L'envie d'étrangler ton fils fait place à la panique. Tu relèves ton regard vers Eun Ae qui t'implore presque du regard, tu finis par hurler à Jasun. « JASUN ELLE A PERDU LES EAUX ! » Alors ça, alors ça c'est trop. « Il faut qu'on se bouge ! » Il manquerait plus qu'elle accouche ici, tiens...

♡ ♡ ♡
MACFLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Lewis

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/10/2016

MessageSujet: Re: RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT   Mer 15 Mar - 6:33

http://thegreatperhaps.forumactif.org/t1765-count-on-me-jonas-alex


Jonas & Alex
count on me

   
« Ce n'est pas de ta faute tout ça ! Mec, tu vas voir.. Quand elle va se rendre compte de ce qu'elle a perdu, elle va venir pleurer à tes pieds crois moi. » Tu lui souris, secouant quelque peu la tête. C'est assez rassurant de le voir te complimenter, mais elle peut revenir si elle le souhaite, toi tu ne tomberas plus dans le panneau. Tu ne supportais plus cette situation, tu ne crois plus en ses promesses, ça se passe toujours de la même manière, ce n'est pas comme si tu lui avais fait confiance maintes et maintes fois. Mais heureusement que Jonas est là, heureusement qu'il te soutient. Tu ne sais définitivement pas ce que tu ferais sans lui. « T'inquiète pas mec, je comprends ! Pas la peine de faire cette tête. » Tu pouffes légèrement, au moins, tu as Jonas pour te faire sourire. Tu ne t'es même pas rendu compte de la tête que tu tirais, en réalité... Mais de toute façon, il a raison. Et puis tu veux prendre ton temps, tu veux juste trouver la bonne personne, celle qui te fera oublier toutes les autres. Pour l'instant, tu n'as pas la tête à ça, surtout après ce qu'il s'est passé avec Arwen... Tu es perdu, complètement perdu.

Il se met à rire face à ta remarque, quoi ? Il ne se fout tout de même pas de toi ? Non parce que tu ne plaisantes pas là, le costume te va vraiment bien ! Enfin, tu l'espères... Tu hoches doucement la tête avant qu'il reprenne la parole « Si ce que tu veux, c'est que je regarde ton petit cul moulant fallait le dire plutôt. » Tu éclates de rire, prenant un air faussement gêné, tu déposes même ta main sur ton coeur. Jouant l'homme blessé. « Attends... Tu es en train de me dire que tu ne l'as jamais regardé ? » Tu lui adresses une moue faussement boudeuse, ajoutant « Là je suis blessé Jonas, vraiment ! » L'annonce de la bisexualité de ton meilleur ami n'a jamais changé votre relation, pourquoi changerait-elle ? Tu ne fais pas partie de ces connards qui ne comprennent pas, toi. Au contraire, tu étais si fier de lui, au moins, il s'assume et c'est tout ce qui compte. « Mais ne t'en fais pas... J'ai des photos. » dis-tu lorsque la conversation revient sur Espen en bonne soeur, ça restera gravé, ça...

Mais quand Jonas parle de sa soeur, tu avales de travers, tu tousses et tu prends l'excuse du chocolat chaud qui est... trop chaud. Vraiment, dans la subtilité, tu es comme ton petit frère. Mais il a l'air d'y croire, c'est plutôt rassurant. Tu tentes de reprendre la parole assez vite lui expliquant qu'il s'inquiète sans doute pour rien et puis, arrive ce moment où tu lui mens. Tu ne peux plus le nier maintenant, tu mens à ton propre meilleur ami. Tu as envie de te cogner la tête dans le mur, tu te détestes mais tu n'as pas le choix. « Je ne sais pas t'expliquer mais, je le ressens.. Puis justement, je suis son frère Alex. Franchement même moi je plains le pauvre mec qui voudrait se mettre avec elle. Elle me connait.. » Tu lui lances un fin sourire crispé, bordel... Tu n'es pas bien là, pas bien du tout. Tu sais comme ton meilleur ami peut se montrer protecteur et possessif envers sa petite soeur et toi, tu as... Non, laisse tomber. Tu es mort, tu ne peux pas lui dire il va vraiment te tuer. « C'est ma soeur Alex, ma petite soeur, la personne que j'aime le plus en ce monde et.. Je pense qu'elle s'imagine que je vais mal le vivre si elle me dit qu'elle sort avec quelqu'un.. Ce qui je dois t'avouer n'est pas faux.. Je vais surement avoir des envies de meurtres. » La situation empire pour toi là. L'avantage -si on peut dire ça- c'est que ce n'était qu'un baiser sans importance pour elle, tu n'es pas vraiment l'homme avec qui elle souhaite partager sa vie, au moins, tu ne risques pas de mourir... Enfin, tu l'espères. « Je comprends... » Tu ne sais même pas quoi dire, mais il va bien falloir que tu dises quelque chose. Tu ne te sens pas à ta place, tu te sens mal à l'aise de lui cacher ça. Tu n'as rien fait de mal... Tu ne cesses de te répéter ces mots : tu n'as rien fait de mal, Alex. « Enfin tu sais, il va bien falloir qu'elle fasse sa vie... Malheureusement, les problèmes de coeur, ça touche tout le monde. On ne peut pas échapper à ça... » Tu le sais bien, toi aussi. Tu hausses les épaules, reprenant. « Mais oui, si tu peux la protéger de tout ça... Elle ne mérite pas qu'on la fasse souffrir. » Tu es sincère, pensif mais sincère. Depuis que tu t'es rapproché d'elle, tu te sens beaucoup trop bizarre, tu ne sais pas pourquoi, tu as l'impression que la situation commence légèrement à t'échapper. « Merci mec, je te jure ça me rassure. Puis, je suis content de voir qu'au pire des cas.. Elle peut compter sur toi si un connard lui fait du mal. » Tu hoches doucement la tête de bas en haut. Merde, Alex... Tu viens de lui mentir ouvertement. Tu ne sais même pas comment tu arrives à faire comme si de rien était, alors que tu te détestes pour ce que tu lui fais. Tu repenses aux paroles de ton frère, ce n'est pas grave après tout. Tu peux toujours lui dire... Un jour. Un jour viendra où tu lui diras, mais pas avant que tout soit clair avec Arwen. « Je lui ferai regretter avec ma force de mouette. » Tu utilises la carte de l'humour mais c'est la vérité, tu n'as pas beaucoup de force... Pourtant tu sais que si quelqu'un fait du mal à Arwen, tu auras assez de force pour lui faire regretter... Si seulement tu savais, si seulement, Alex.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Lewis

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/10/2016

MessageSujet: Re: RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT   Mer 15 Mar - 6:49

http://thegreatperhaps.forumactif.org/t1700p10-flash-et-la-bonne-soeur-espenalex

flash et... la bonne soeur

espen & alex

« Est-ce que tu es en train de me menacer ? Je vais le dire à papa. » Tu souris doucement. Oh non... Pas à papa. Cela faisait tellement de temps qu'il ne t'avait pas sorti cette phrase, tiens. Ça te manquerait presque... Quand il était plus jeune, c'était une sacré balance. Tu ne comptes même plus du nombre de fois où tu t'es fait engueulé sous les yeux satisfaits de ton petit frère. Mais après avoir klaxonné pour faire réagir l'homme en face, tu lances un regard vers ton frère. Comment ça tu es frustré ? N'importe quoi... De toute façon, tu lui fais remarqué que tu ne lui avais encore jamais fait ce coup là, le coup de la professeur. En fait, tu en rigoles. Tu as assez paniqué pour ce soir, enfin ça, c'est avant de te faire rattraper par cette histoire. Ouais... Tu es vraiment dans la merde, et pour répondre à la question de ton frère, tu ne sais vraiment pas dans quoi tu t'es embarqué. Tu es un Hamilton, ça doit être dans les gênes. Tu continues en disant que tu es mort, tu insistes même en lui parlant des bras de Jonas, son poing dans la gueule... Ça doit faire mal. « N'oublie pas que tu es Flash et tu as ton acolyte la bonne-soeur pour t'aider si jamais il décide de préparer ta tombe. » Tu souris légèrement, tu n'es pas vraiment rassuré mais au moins, tu as ton frère avec toi... Ouais, avec Espen, vous vous défendez toujours, quoi qu'il arrive. Ce soir est le parfait exemple. D'ailleurs, ton petit frère commence à te rassurer, il s'emmêle parfois les pinceaux, tu n'as pas l'impression de le suivre complètement mais tu l'écoutes, tu devrais l'écouter plus souvent tiens... Il a sans doute raison. Il te complimente même, tu ne peux t'empêcher de sourire, ce n'est pas tous les jours que ça arrive ça... Mais là, il a l'air d'être sincère. Tu ne paniques plus autant, et puis de toute façon tu vas devoir gérer cette situation quoi qu'il arrive, tu n'as pas le choix. Tu vas devoir assumer, avec Arwen et peut-être même avec ton meilleur ami « Oui tu... Tu as sans doute raison. » Parfois, tu te demandes ce que tu ferais sans lui. Il est toujours là pour toi comme toi, tu es toujours là pour lui. Tu es habitué à lui alors tu finis par ne plus te rendre compte de la chance que tu as, ce n'est pas donné à tout le monde d'avoir cette relation avec son petit frère même si en vingt-ans, il t'a souvent cassé les pieds. C'est avec un sourire sincère, que tu tournes ta tête vers lui. « Merci Espen. » Tu le remercies de t'avoir écouté, conseillé et même... de t'avoir supporté durant ta crise de panique, ça, ce n'est pas facile. Tu prends une grande respiration avant de reprendre. « Bon... Alors. » Tu marques une courte pause puis reprends « On rentre à la maison ou je te dépose à l'église ? À moins qu'une autre personne a insulté ton pénis dans ce cas... Dis-moi où est-ce que je dois t'arrêter. » Tu lui lances ce sourire amusé, tu ne peux définitivement pas t'en empêcher mais vous n'arrivez pas à être sérieux trop longtemps et puis là, tu veux penser à autre chose. Ton petit frère a réussi à te rassurer... Heureusement qu'il est là, Espen.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Lewis

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/10/2016

MessageSujet: Re: RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT   Mer 15 Mar - 7:11

http://www.shaketheworld.net/t11963-afraid-of-the-dark-zinzin-picsou


Afraid of the dark
Les plus beaux du manji clan

Tu ne lui lâches pas la main, tu te remets en route, Picsou à tes côtés, tu lui proposes même s'il veut se servir de ton hoverboard... Oui toi, Zinzin. Bon encore une fois, tout est différent quand il s'agit du Manji Clan, enfin... Sauf Allumette, lui tu ne lui filerai pas ton hoverboard, il serait capable de te le casser sous tes yeux tellement tu passes ton temps à l'emmerder. Peut-être pas qu'il ferait ça, c'est trop cruel, enfin tu l'espères pas mais Picsou, c'est différent. De toute façon, il refuse t'expliquant les raisons. Toi aussi, tu es un peu boulet mais toi tu fonces toujours tête baissée, tu t'en fiches. C'est comme ça que tu as appris : tu grimpes sur cet hoverboard, tu tombes, tu te fais mal puis tu recommences. Alors quand il continue en te disant que tu pourras lui apprendre un autre jour, tu hoches la tête. « On fait comme ça ! » Ouais ouais, tu comptes lui apprendre. Attention, Zinzin qui transmet son savoir faire... Ce n'est pas tous les jours que ça arrive ça non plus. Mais tu souhaites lui apprendre, tu n'as pas envie qu'il fasse comme Ma Nah, se jetant dessus pour au final, finir au sol et se blesser. Tu lui souris, quand tu le vois sourire. Tu n'es pas si con, tu sais bien qu'il t'a dit ça uniquement pour ne pas te vexer... Tu joues souvent le garçon vexé, tu as toujours quelque chose à répondre, même si tu as zéro en répartie, tu trouves quand même. Là tu n'es pas vraiment vexé, surtout avec Picsou qui a cette manière de faire passer les choses que les autres n'ont pas. « On y arrive... » dis-tu, arrivant finalement devant cette maison. Tout est calme, il n'y a définitivement personne aux alentours, c'est parfait ça. Tu t'arrêtes devant cette dernière, un sourire satisfait sur tes lèvres. « C'est là ! » chuchotes-tu, débile comme réflexe, qui peut vous entendre à part... Les arbres autour de vous ? Personne, absolument personne, mais bon... Tu t'abaisses afin d'attraper ton hoverboard à une main, ta seconde serrant toujours celle de Picsou, tu t'approches de cette dernière entraînant Picsou avec toi. Tu mets ton appareil dans un coin -il manquerait plus qu'on te le pique, tiens!- puis regarde tout autour de toi. « C'est une petite maison mais je suis certain qu'on peut y récupérer des choses... » Tu lâches enfin sa main. Tu attrapes une pierre, non loin de toi. « Même si ce n'est que des petites choses, ça servira à MacGyver, il nous fabriquera encore des trucs débiles. » Les inventions de MacGyver sont loin d'être débiles en réalité mais toi... Tu les trouves débile, en fait, c'est depuis qu'il a inventé cette machine à claques. Une machine avec une main en plastique qui t'envoie bien trois claques par seconde, bien évidemment, il a testé ça sur toi pendant que tu dormais, tu entends encore Allumette rire en voyant cette scène... En te réveillant, tu pensais tous les tuer. Quand tu dis que tu es le persécuté ! Bon, vous vous aimez tous, mais vous êtes une famille, toi qui fait chier presque tout le monde, les autres qui se vengent. Bref... Tu secoues la tête, t'approchant de la fenêtre puis finis par casser la vitre, passant ta main afin d'ouvrir la fenêtre depuis l'intérieur et une fois chose faite, tu reprends la parole. « Et voilà ! » dis-tu d'un air satisfait. Oui bon, tu es un piètre voleur, ça se voit. Tu pénètres très vite dans les lieux, posant tes mains sur le rebord de la fenêtre. « Aïe ! » Tu grimaces, agitant ta main. Tu viens de te couper avec un bout de verre, Zinzin faisant son... Zinzin. « Fais attention aux bouts de verres Picsou... » Tu n'as pas envie qu'il se fasse mal, il ne manquerait plus que ça !



#kerushirei
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Lewis

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/10/2016

MessageSujet: Re: RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT   Jeu 16 Mar - 2:10


Afraid of the dark
Les plus beaux du manji clan

C'est vrai ça, c'est quoi ce réflexe débile que tu as encore ? Quand Picsou te fait la réflexion tu hausses les sourcils, il a raison. Mais Ji Soo a souvent raison... Mais bon, c'est bien le seul à qui tu donnerais raison, tu inventerais des excuses bidons pour les autres. Tu finis par te saisir d'une pierre, cassant la vitre afin de pénétrer dans les lieux. Alors ça c'était clair pas malin mais depuis quand tu sais voler ? Voilà, ça répond à la question. Mais tu te blesses, tu ne fais pas attention à toi comme d'habitude et pourtant c'est Picsou le plus maladroit du squat... Toi, ce n'est pas que tu es maladroit mais disons que tu portes bien ton surnom, tu fonces tête baissée, tu fais des conneries, tu es Zinzin. D'ailleurs Picsou ne tarde pas à te faire la remarque, à croire qu'il a raison, tu ne peux vraiment pas faire attention à toi... Tu affiches une mine boudeuse. En réalité... Tu n'es pas vraiment concentré là, Picsou a retiré son t-shirt, tu ne vois pas le mal, ce n'est pas la première fois que tu mattes un beau garçon. D'accord, c'est Ji Soo mais quoi ? C'est un beau garçon, Picsou. Tu ne vas tout de même pas t'empêcher de mater. Et puis tu n'es vraiment pas déçu. Mais Picsou attrape ta main, sans doute pour te retirer les bouts de verre et d'ailleurs, il ne se fait pas attendre. Il retire le plus gros mais toi, tu ne retires pas ta main, pourquoi faire ? Tu lui fais entièrement confiance, en plus tu sais qu'il ne te fera pas mal, Picsou est beaucoup trop tendre pour ça. Il déchire un bout de son t-shirt comme pour te faire un bandage et dépose même un bisou magique, ça te fait sourire même si tu ne t'en rends pas compte. Il te donne alors une astuce, tu l'écoutes mais tu fais ta petite moue, actuellement, on dirait un enfant de cinq ans qu'on gronde parce qu'il a fait une bêtise... Picsou ne te gronde pas, il est bien trop adorable pour ça, mais en tout cas, tu as mal fait les choses. Tu as bien fait de venir avec lui et même temps, tu n'en doutais pas. Les gens cachent encore leurs doubles des clés dans des pots de fleurs ? Tu ne les pensais pas si débiles, en fait... Il t'ébouriffie les cheveux, tu hausses les épaules, bon ce n'est pas si grave, tu sauras pour la prochaine fois, enfin, tu penseras à regarder dans le pot de fleur avant... « Oui, je te laisse faire. » réponds-tu simplement, c'est la meilleure solution si vous voulez que les choses se passent correctement et puis... Et puis il a raison, même si ça, tu ne l'avoues pas. Tu lui prends délicatement la lampe torche des mains, ne relevant même pas le fait qu'il prenne soin de toi comme un petit enfant. Tu as horreur de ça mais dans le squat... Vous vous connaissez tous tellement bien, alors tu ne vas pas commencer à jouer l'homme sûr de ce qu'il fait avec Picsou, ça serait inutile, il te connait puis tu aimes quand il prend soin de toi. C'est bien le premier à le faire. « Bon... Je t'éclaire. » dis-tu, éclairant la pièce, tu commences à marcher doucement, regardant tout autour de toi. « Tu sais j'adore quand tu me soignes Picsou, encore plus quand tu m'offres une telle vue. » Alors ça, tu ne pouvais vraiment pas t'en empêcher. Tu restes Zinzin, les remarques inutiles, c'est ton dada. Et puis c'est vrai, il devrait être flatter non ? Mais avant qu'il ait le temps de répondre quoi que ce soit, un bruit vient te faire sursauter, tu éclaires vers la source du bruit avant d'y apercevoir... Un petit chat. « Oh... » C'est rassurant au moins, ce n'est pas une personne. Mais tes sourcils se froncent, en fait, ce n'est pas si rassurant que ça. « J'espère que ce chat vient d'entrer par la fenêtre, je ne pense pas que les proprio auraient laissé leur chat ici alors qu'ils sont censé être en vacances... » dis-tu à Ji Soo, plantant ton regard dans le sien. « On ferait mieux de se dépêcher, je pense. » Tu espères juste que les prioriétaires sont réellement partis en vacances, sans quoi... Vous êtes dans la merde. Tu reprends très vite ton poste d'éclaireur.



#kerushirei


Dernière édition par Thomas Lewis le Ven 17 Mar - 4:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Lewis

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/10/2016

MessageSujet: Re: RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT   Jeu 16 Mar - 17:26

http://thegreatperhaps.forumactif.org/t1991-welcome-to-the-newcomer-ft-alex

welcome to the newcomer

alex & espen

Tu peux profiter que de tes week-end, du moins... Pour faire la grasse matinée. Le reste de la semaine, tu te lèves à 6h, supporte des gosses qui ont le courage d'hurler dès 8h du matin, et avec toutes ces absences, tu es rarement tranquille. Alors tu profites de ce week-end pour récupérer un peu de sommeil, à croire que tu as vite oublié que tu étais retourné chez ton père... Et que ton frère vit de nouveau avec toi.  « Alex, réveille-toi ! J'ai un problème ! » Tu es toujours plongé dans ton profond sommeil, tu l'entends à peine... Ou plutôt, tu l'entends de loin, de très loin. Pourtant, tu as ce réflexe de tendre ton bras dans sa direction, enfin tu supposes, puisque tu as toujours les yeux fermés et tu ne comptes pas les ouvrir. Tu commences simplement à t'éveiller. « Dégage Espen. » râles-tu, trouvant la force de te tourner. Comme si le simple fait de lui tourner le dos allait l'empêcher de continuer, mais là tu commences à te réveiller et tu n'aimes pas ça, c'est trop demandé de dormir quelques heures de plus ou quoi ? De toute façon, tu ne comptes pas bouger du lit ni même reprendre la parole, tu vas faire le mort, voilà. Ton petit frère comprendra très vite que tu ne comptes pas faire une croix sur ton sommeil aussi facilement, ouais... Tu es persuadé que rien ni personne ne pourra te faire sortir de ton petit lit, même pas quand Espen reprend la parole en te disant que c'est urgent. Tu le connais, il doit dramatiser comme d'habitude. Et alors que tu retombes dans les bras de Morphée, un chien vient te lécher le visage. Oui, ça ne peut pas être ta tortue, ni Crocket (lui, il se contente juste de faire ses besoins dans ta chambre...) alors tu grimaces, tu as ce mouvement de recul... Depuis quand vous avez un chien ? « Arrrrrh, c'est quoi ce bordel ? » râles-tu de nouveau avant de te protéger avec ta couverture, si tu ne le fais pas, ce chien va continuer... Bordel, tu ne peux définitivement pas profiter de ton week-end. Alors tu finis par abandonner, tu lâches un énorme soupir avant de te redresser afin de t'asseoir sur ton pauvre lit. Les sourcils froncés, tu observes ce chien sur ton lit puis repose ton regard sur Espen. « Il sort d'où ce chien ?  Qu'est-ce qu'il fout dans mon lit... » Tes yeux sont plissés malgré le manque de lumière, certainement dû à la fatigue. Tu n'oses même pas imaginer la tête que tu as, certainement les cheveux en bataille... Tu espères au moins ne pas avoir la trace de l'oreiller sur ton visage. Et là, le chiot se met à sautiller partout, sauf que toi... Tu n'es pas encore totalement réveillé. « Arrête shhhh, calme toi. » lances-tu au chiot avant de venir le caresser, malheureusement, ça ne l'aide pas à se calmer... Mais au moins, tu as tenté. Tu te mets alors à bailler avant de tourner la tête vers Espen, le questionnant du regard.

Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Lewis

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/10/2016

MessageSujet: Re: RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT   Jeu 16 Mar - 17:55


Just you and me.
Taeah

J'aimerais lui dire que je le ferai, que je viderai toujours mes sacs à partir d'aujourd'hui mais je ne vais tout de même pas lui mentir... Je sais très bien que je ne le ferai pas. Alors j'affiche une moue faussement angélique avant de me mettre à rire, moi aussi. Après ça, je viens lui attacher correctement son bracelet puis reprend le menu entre les mains, et une fois que le serveur s'éloigne de nous, j'observe Chung Ah qui ne peut s'empêcher de râler... J'affiche un large sourire lorsque je la vois se cacher derrière son menu, alors je n'hésite pas à venir l'abaisser et lui faire une remarque, gentiment évidemment... En réalité, ça me fait plus rire qu'autre chose de la voir comme ça, elle réagit alors comme une enfant, je pouffe de rire, secouant la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Lewis

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/10/2016

MessageSujet: Re: RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT   Ven 17 Mar - 17:56

http://thegreatperhaps.forumactif.org/t1858p10-rock-this-party-whittemores-hamiltons

Rock this party

whittemores & hamiltons

Ton cerveau est brouillé, tu aimerais que ça soit à cause de l'alcool que tu as dans le sang mais tu ne peux même pas boire, dommage... Tu ne serais vraiment pas contre quelques verres là. Entre ton pauvre petit frère qui n'est pas du tout enchanté de passer une soirée avec vous, avec Jonas qu'il n'apprécie pas vraiment et sa professeur. Entre ce qu'il s'est passé entre Arwen et toi, ajouté le fait que vous n'aviez pas encore discuté de tout ça pour mettre les choses aux claires et... Jonas, qui n'est au courant de rien, tu ne veux pas qu'il apprenne tout ça et pourtant tu détestes lui mentir. Tu n'as pas vraiment le choix là. Alors oui, tu ne sais clairement plus où donner de la tête et pour couronner le tout, Arwen réagit... De cette manière. Tu comprends que tu n'as plus le choix, que tu dois aller lui parler car non seulement Jonas risque de se douter de quelque chose mais en plus, tu n'aimes pas qu'elle soit si distante avec toi. Et là, elle t'en veut clairement. Tu ne comprends pas sur le moment, tu te contentes juste de la suivre, tu l'attrapes avant qu'elle puisse entrer dans les toilettes, vérifiant même si son frère ne t'avait pas finalement suivi. Ohlala, tu ne le sens pas du tout là, tu ne vas jamais savoir gérer tout ça. Alors tu commences, tu mets les deux pieds dans le plat en lui disant que vous avez besoin de parlé et tu le sais, elle se souvient de ce qu'il s'est passé. Ça vous évitera de perdre du temps, mais tu le vois très vite, bien avant qu'elle ait le temps d'ouvrir la bouche que là, tu vas passer une sale quart. Mais toi tu ne comprends pas, bah non toi, tu ne comprends rien c'est bien ça le problème. Tu restes bloqué sur ton idée : tu as bien fait, elle aurait pu le regretter, tu n'avais pas le choix. Alex, on a toujours le choix. « Faut croire que c'était pas si bien que ça.. Je n'ai aucun souvenir. » Aïe, ça fait mal. Tu détournes le regard, en fait, tu es au bord de l'explosion mais tu ne veux pas dire de connerie, non toi, tout ce que tu veux... C'est comprendre. La situation commence à beaucoup trop t'échapper là, tu n'aimes pas ça. « Elle passe en 3ème mais ça tu le sais. tu veux que je te ramène du papier toilette pour t'essuyer quand c'est fini ? Histoire de pas plus mouiller ton jean... » Tu secoues la tête, lâchant un léger rire crispé. Oh tu n'as pas envie de rire mais c'est plus nerveux qu'autre chose, on dirait que tu es le personnage principal d'une comédie, qui honnêtement, n'est pas très drôle. « C'est bon ? T'as fini ? » Tu tentes de ne pas laisser ta frustration et surtout, ta colère prendre le dessus. Ce n'est certainement pas comme ça que tu vas comprendre les choses mais là, tu as besoin de réponses, alors tu reprends rapidement. « Je peux savoir pourquoi tu me fais une crise de jalousie sur... cette Tiffany ? » Tu n'es pas débile, c'est clairement une crise de jalousie, tu baisses alors le regard vers ton pantalon encore mouillé, avant d'ajouter. « C'est ton frère, il m'a renversé son verre dessus et je risque bien pire si jamais il apprend ce qu'il s'est passé. » Tu passes ta main sur ton pauvre jeans encore mouillé avant de reposer ton attention sur Arwen. Tu le sais, tu n'arriveras pas à avoir cette discussion avec elle, pourquoi essayes-tu encore ? « Qu'est-ce que j'en ai à foutre moi de Tiffany... » soupires-tu, plus à toi même qu'autre chose, et puis, pourquoi est-ce que tu dois te justifier ? Tu ne comprends strictement rien. « Bon, tu comptes m'en vouloir toute la soirée ? Qu'est-ce que j'ai fait ? » Et toi qui pensait bien faire... Qu'elle ne fasse pas quelque chose qu'elle puisse regretter. C'est quoi le souci ? Tu as forcément fait quelque chose qu'il ne fallait pas, si elle pouvait te le dire, par contre...

Made by Neon Demon


Dernière édition par Thomas Lewis le Lun 20 Mar - 0:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Lewis

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/10/2016

MessageSujet: Re: RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT   Dim 19 Mar - 6:01

http://www.shaketheworld.net/t11180p20-18-first-night-out-ft-sangwon


Find our place in this world.
haewon & sangae

Play it! - Tu aimes ça toi, quand Haewon prend les choses en mains. Alors tu lui souffles de continuer, tu n'as pas envie qu'elle s'arrête et bien que tu saches qu'elle n'en fera rien, tu espères faire grimper d'autant plus son désir de cette manière. Tu lui agrippes la taille, mouvant son bassin afin de vous procurer encore plus de plaisir à tous les deux. Tu la dévores du regard, tu ne t'en rends même pas compte en réalité mais le plaisir qu'elle te donne à cet instant te fait tout oublier, ce soir il n'y qu'elle, il n'y a que vous deux. C'est tout ce qui compte, tout ce qui t'importe. Elle. Vous deux. Tu ne comptes pas la laisser fuir, la laisser t'échapper, tu as trop besoin d'elle, ce que tu ressens te rend plus vivant que jamais, pour rien au monde tu n'abandonnerai ça. L'amour que tu lui portes te maintient en vie, chaque jour. Il est si loin, ce petit Sang Ae qui courait partout, ce petit Sang Ae qui touchait absolument à tout, curieux comme pas permis parce qu'il avait envie de découvrir la vie, les moindres petites choses. Il est si loin ce Sang Ae qui déjà si petit, aimait profiter de sa petite vie d'enfant... Du haut de tes dix-neuf ans, te voilà dans cette voiture avec ta petite amie, et c'est ça, ta vie. C'est ça. Tu te sens heureux, c'est ici que tu dois être, avec elle et pour toujours. Du haut de tes dix-neuf ans, tu retrouves l'envie de redécouvrir la vie mais avec elle, cette fois. Tous les deux. On ne sait pas ce que l'avenir nous réserve, il est vrai mais avec Haewon, vous êtes sur la même longueur d'onde, vous profitez de l'instant présent et comme il se doit.

Son souffle chaud te caresse la nuque, tu te mords la lèvre inférieure tandis qu'elle ne cesse ses mouvements à aucun instant, ses mains viennent se poser sur les tiennes et là, tu renforces ton emprise sur elle. Ton corps est bouillant, elle te rend dans un état indescriptible mais si tu pouvais, tu lui crierais de continuer, parce que ça te plaît, t'aimes ça et t'en as même besoin. Tu aimes être si faible face à cette femme, cette femme si parfaite à tes yeux, la tienne, ta Haewon. Ses gémissement t'incitent à continuer, toi aussi, tu lâches quelques gémissements de temps à autre, impossible à contenir plus longtemps et puis de toute façon tu t'en fiches pas mal. Tu es coupé du monde, vous êtes coupé du monde. Elle finit par ralentir, tu profites de cet instant pour reprendre ton souffle du moins, avant que ses lèvres viennent attraper les miennes. Tu lui rends alors son baiser, un baiser fougueux, passionné, qui lui montre de nouveau à quel point elle t'excite, à quel point elle te donne chaud et qu'à cet instant, tu souhaites la dévorer toute crue. Et lorsqu'elle met fin au baiser, tu plonges ton regard dans le sien. Tu ne peux t'empêcher de sourire, amoureusement, la voyant dans cet état et après tout ce plaisir qu'elle vient de vous procurer à tous les deux. Tu es dingue d'elle. Littéralement.

Elle mouve de nouveau son bassin, tu l'aides faisant, toi aussi, mouver son bassin à l'aide de tes mains. Elle commence à être à bout de force, tu le vois bien... Tu te mords la lèvre si fort, tu ne te contrôles pas. Tu laisses de nouveau échapper un soupir de plaisir tandis qu'elle cesse. Essoufflée, elle vient poser son front contre le sien. Tu fermes les yeux un court instant et toi aussi, tu en profites pour reprendre ton souffle le plus rapidement possible. Tes mains encore sur sa taille la caresse doucement avant de remonter délicatement, tu viens déposer de tendre baiser dans son cou. Vous êtes essoufflés mais vous le savez tous les deux, ce n'est loin d'être terminé... Vous avez encore toute la nuit devant vous.

Et dans un geste rapide, tu la fais basculer, te retrouvant de nouveau sur elle sans pour autant reprendre tes mouvements. Non toi, tu restes là à la fixer, un fin sourire sur les lèvres... Comme à chaque fois que tu la regardes. Tu baisses ton regard sur ses lèvres, ta main droite venant caresser son corps d'une énorme délicatesse. Tu veux la laisser reprendre son souffle alors, tu t'empares de ses lèvres dans un tendre baiser, un doux baiser, tu finis même par lui mordiller la lèvre inférieure avant de descendre tes baisers sur sa mâchoire. Tu as envie d'elle, même après tout ça, tu es encore assoiffé de son corps... Tu remontes très vite tes baisers jusqu'à ses lèvres, un baiser de nouveau fougueux tandis que ton bassin, se mouve lui aussi. Plus tendre, plus lent qu'il y a quelques secondes. Ta main vient reprendre appui sur le siège, près du visage de ta petite amie. Ton front se colle au sien lorsque tes lèvres se détachent des siennes, ta respiration se fait haletante et beaucoup plus forte au fil des secondes. Et pourtant, tu en veux plus. Tellement plus encore... Tu es si gourmand. Haewon te rend gourmand, mais tu as déjà tant, Sang Ae, tu en as conscience.

Code by kerushirei
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Lewis

avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 14/10/2016

MessageSujet: Re: RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT   Dim 19 Mar - 6:42

http://www.shaketheworld.net/t11457-une-nuit-a-se-confesser-ft-taehyun#477890

Allez poto, buvons, parlons.
Ma porte sera toujours grande ouverte pour toi, satan.

jasun & taehyun ☾ Tu l'insultes, tu ne peux définitivement pas t'en empêcher. Mais ce n'est pas parce que vous êtes habitués à ça, vous vous insultez tous les jours ça n'a rien de nouveau, non non, là tu es sincère. Il ne t'a pas appelé, vraiment ? Alors même si le moment n'est pas très bien choisi et qu'il souhaite se confier à toi, tu lui fais la remarque. Mais le pire, c'est l'excuse qu'il ose te sortir, tu le fixes, tu plantes ton regard dans le sien. Tu espères sincèrement qu'il comprendra que là, tu ne plaisantes pas. Pourtant tu pourrais le comprendre, tu aurais tout fait pour lui éviter d'avoir des problèmes mais bizarrement, quand ça le concerne, tu ne vois pas les choses de la même manière. « Eh. » commences-tu, marquant une courte pause avant de reprendre, une fois qu'il te fixe bel et bien. « Tes problèmes sont mes problèmes, ok ? » Et qu'il ne discute pas, ça ne changera jamais.

Ça c'est fait, alors tu reprends. Tu continues en lui disant ta vision des choses, il n'est pas venu ici pour entendre ce qu'il veut entendre, il est venu parce qu'il a besoin de parler et sans doute, avoir ton avis là-dessus. Alors tu lui dis, vous avez toujours été sincères l'un envers l'autre, même si la vérité fait parfois mal... Venant de ton meilleur ami, elle passe bizarrement mieux. Et puis même si tu te gardes bien de le dire, Jasun a tous les droits. Tu lui dis même clairement les choses, Sana... Ce n'est pas sa soeur. Tu as bien compris que le problème ne venait pas de là, en tout cas, la majeure partie mais tu lui dis car tu le connais, et si ça peut l'aider à prendre conscience de certaines choses, tu ne vas certainement pas t'en empêcher. Et comme il vient de te le dire, ils ont grandi ensemble et le souci... est que ça va leur faire un choc, tu secoues brièvement la tête. « Ah ouais, mais on parle de la vie de.. qui là ? Des autres peut-être ? » Tu ne pèses pas tes mots ni le ton que tu emploie, car tu es comme ça, peut-être même parfois un peu trop cash mais on te connaît comme ça et là, tout ce que tu souhaites, c'est le voir heureux, alors s'il faut que tu sois cash pour qu'il comprenne les choses, tu hésiteras encore moins.

Tu le vois sourire et ça te rassure grandement, mais quand il continue en te parlant de Sana, de sa jalousie, tu le laisses terminer. Oui c'est une preuve d'amour, il a raison mais quand il te dit qu'à force, cela peut être vraiment soûlant, tu secoues de nouveau la tête. Il termine en disant que maintenant, il se sent plus confiant pour en parler à sa famille. « Évidemment qu'elle est jalouse ! » lâches-tu comme si c'était évident, ça l'est clairement... « Écoute Jasun, rien est officiel, rien est clair. Elle est amoureuse de toi, elle a sans doute peur de te perdre... Vous vous cachez, tu crois que ça la rassure, ça ? » Tu secoues négativement la tête, reprenant. « J'en doute. Après je ne la connais pas si bien, peut-être qu'elle est vraiment beaucoup trop jalouse mais avec ce que tu me racontes, crois-moi, c'est compréhensible. » Tu termines ta bière d'une traite, reposant ton regard sur ton meilleur ami, tu reprends finalement. « Mais tu sais quoi, ça me rassure que tu me dises ça. Tu dois leur en parler. » Habituellement, tu n'es pas vraiment doué pour réconforter les gens, en réalité, tu ne sais pas trop comment t'y prendre ni quoi dire, tes conseils, tu ne peux pas dire qu'ils sont les meilleurs mais pour le coup tu lui dis ce que tu penses être bon et juste pour lui, pour eux. C'est comme ça que tu marches, tu dis ton avis sur la situation, les gens prennent ou laissent. « La vie est courte. » commences-tu, déposant ta bière vide sur ta table, tu laisses retomber ton dos sur le siège, croisant tes bras contre ton torse. Tu plantes de nouveau ton regard dans le sien. « On ne sait pas ce que demain nous réserve alors profite. Tu es amoureux, elle est amoureuse... » Tu secoues doucement la tête, c'est compliqué comme situation, tu dois bien l'avouer mais tu es sincère, il faut qu'il profite. « Et ne me parle plus des autres, même si ça leur fait un choc ? Et alors ? Ce ne sont pas leurs vies. Vous n'allez pas vous restreindre, quand même ? Arrêtez de vous voir ? Vous faire souffrir en restant l'un de l'autre ? » Tu tentes de nouveau de le faire réagir même s'il a l'air d'être sur la bonne voie. « Alors oui je sais... C'est votre famille et c'est important, la famille mais les Yu vous aiment, et même si des personnes sont contre, même s'ils ne comprennent pas sur le moment... Ils finiront par le comprendre. » Ils n'auront pas d'autre choix de toute façon, ils devront l'accepter... Tu ne le quittes toujours pas du regard. « Je veux que tu sois heureux Jasun. » Ouais... Ça change des baches que vous vous envoyez h24 dans la gueule mais là, tu as besoin de lui dire. « Et si tu veux mon avis... Tu le seras avec Sana. Alors s'il te plaît... Fais ce qu'il faut pour. » Il va le faire et tu le sais très bien, il trouvera ce courage monstre d'affronter sa famille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP A POSTER PLUS TARD PARCE QUE FLEMME FRANCHEMENT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ma mini micro collec'7 mois plus tard une MAJ s'impose !
» Impossible de poster sous Google Chrome
» la procrastination = sans cesse remettre les choses contraignantes à plus tard
» Jamais trop tard pour bien faire
» La fête du pétard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG SD :: Autre :: CORBEILLE-
Sauter vers: