RPG
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Never gonna leave this bed

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alex Dawson

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 09/04/2016

MessageSujet: Never gonna leave this bed   Mer 13 Avr - 22:37


never gonna leave this bed
Andrew & Alex

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
3 heures du matin. Cela fait de longues heures que je suis dans le lit d'une des chambres du manoir. Mon esprit est bien trop encombré pour que je puisse dormir, je pense beaucoup trop à ce qu'il vient de se passer, oui car le coup de téléphone qu'il a reçu ne m'a clairement pas plu, je savais que mes sentiments n'avaient pas totalement disparus et qu'ils ne disparaîtrons jamais vraiment mais là... Non ça ne me plaît pas. C'est Andrew, MON Andrew, le père de ma fille mais surtout l'homme de ma vie. Je le sais car malgré ces onze ans passés sans lui, je n'ai jamais cessé de penser à lui, aucun homme n'est jamais arrivé à sa hauteur et je doute que cela arrive un jour. J'en reviens même à regretter de l'avoir repoussé, je ne voulais pas mais j'ai eu peur, peur qu'il m'abandonne de nouveau car je sais que je ne le supporterais pas, j'ai déjà eu beaucoup de mal à la supporter la première fois... Instinct de protection j'imagine mais j'agis peut-être mal, et si je ne faisais que compliquer les choses ? J'ai toujours cru qu'il me voyait comme une femme comme les autres mais non, il m'a clairement dit le contraire et je le connais assez pour savoir quand il ment ou non, il ne me ment pas. Je me suis beaucoup trop pris la tête, je n'aurais pas dû le repousser mais c'est chose faite maintenant, je pourrais me rattraper demain... Demain... C'est beaucoup trop long. Alors après avoir fixé le plafond pendant de nombreuses minutes, je finis par tourner la tête en direction du radio réveil qui m'indique l'heure : 03h03. Qu'importe l'heure qu'il soit, j'ai besoin d'Andrew.

Le manoir est silencieux, Lou dort profondément depuis plusieurs heures déjà et même si j'ai toujours envie d'aller jeter un coup d'oeil pour voir si tout se passe bien et surtout si elle est toujours là, je me retiens. Elle ne risque rien ici après tout et puis je me sens rassurée car Andrew est avec nous. Je me lève alors du lit et me dirige vers l’interrupteur afin d'allumer la lumière, je me plante devant le miroir et observe mon reflet pendant de longues minutes. Je suis perdue dans mes pensées comme d'habitude, je passe mes mains sur mes vêtements que je commence à retirer assez doucement et en même temps, je tente de faire le vide dans ma tête : Arrêter de compliquer les choses. Je l'ai repoussé une fois je sais bien qu'il ne tentera plus rien donc je suppose que c'est à moi de le faire, quitte à ce qu'il me rejette au moins, je l'aurais fait. Alors après avoir enfilé des sous-vêtements rouges plutôt sexy, j'attrape une de mes chemises à carreaux qui se trouve non loin de moi. J'observe de nouveau mon reflet dans le miroir avant de soupirer, cela fait bien longtemps que je n'avais plus laissé un homme me toucher, je ne suis même pas sûre qu'un homme puisse encore éprouver du désir envers moi mais je n'y pense pas. On verra bien ce que ça donne et puis c'est Andrew, je ne vois même pas pourquoi je me prends la tête à croire que c'est plus fort que moi...

Après avoir enfilé la chemise je quitte la chambre, marchant doucement dans le couloir jusqu'à celle d'Andrew. Je ne veux pas réveiller ma fille lorsque je passe devant la pièce où elle dort profondément ni même croiser Charles qui va certainement se demander ce qu'il se passe alors j'essaye d'être le plus silencieuse possible. Une fois arrivée devant la chambre d'Andrew, je pousse délicatement la porte et le trouve alors sur le lit, endormi, au moins je ne l'ai pas réveillé. J'entre dans la pièce, refermant la porte toujours avec cette même délicatesse afin qu'il ne se réveille pas puis m'approche du lit. La pièce est plutôt sombre, seuls quelques rayons provenant des réverbères à l'extérieur du manoir traversent la pièce, assez pour que je vois le stricte minimum. Une fois proche du lit je viens me glisser sous les draps toujours aussi discrètement, jusqu'ici je ne l'ai toujours pas réveillé mais ça ne serait tardé. Je l'observe dormir tandis qu'un fin sourire se dessine sur mon visage puis, après quelques secondes, j'approche mon corps du sien et passe doucement une de mes jambes enfin d'enjambé sa taille. Je dépose quelques doux baisers dans son cou puis au coin des lèvres, d'énormes frissons me parcourt le corps au contact de mes lèvres contre sa peau, cet homme m'avait beaucoup trop manqué... Je pose mes mains sur son torse que je me mets à caresser tendrement tandis que je le sens gigoter quelque peu et lorsqu'il ouvre enfin les yeux, mon visage toujours aussi proche du sien, je lui adresse un fin sourire. Je lui souffre alors « Hey... » et dépose enfin mes lèvres contre les siennes. C'est idiot mais je ne me suis jamais sentie aussi bien qu'à cet instant et je compte profiter au maximum, je ne pense à rien, je ne pense plus à mes problèmes ni même à ce que l'avenir peut nous réserver non, je compte profiter de l'instant présent. Tandis que notre baiser devient de plus en plus appuyé, mes mains continuent de se balader sur son torse, je finis par mettre fin au baiser non sans mal puisque je lui en vole un dernier avant de me redresser, me trouvant toujours sur son bassin. Mon regard se baisse vers les boutons de mon chemisier que je me mets à déboutonner le plus lentement possible, je ne pense pas que ça se voit mais j'appréhende assez, j'ai peur de ne pas être à la hauteur mais en même temps, il arrive à me mettre à l'aise uniquement par sa présence. Je retire le dernier bouton de mon chemisier, dévoilant ainsi mon soutien-gorge, pressée d'enfin le retrouver.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Lennox

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 09/04/2016

MessageSujet: Re: Never gonna leave this bed   Jeu 14 Avr - 0:09

Never gonna leave this bed.

ft. Alex&Andrew


« Jere I am, rock you like a hurricane. »
Dresser devant mon mini bar, je me sers un verre de whisky prenant le temps de faire couler lentement le liquide dans mon verre. Je pose ensuite la bouteille et lève le liquide à la hauteur de mes yeux pour apprécier la couleur ambrée puis j'en bois quelques gorgées. Ce soir, je suis quelques peu pensif, beaucoup de choses se sont bousculées dans ma vie depuis une dizaine de jours. Premièrement l'amour de ma vie a débarqué pour m'apprendre qu'on avait eu une fille ensemble, deuxièmement qu'elle avait été enlevé par les Alphas et troisièmement, après avoir retrouvé notre fille, j'ai avoué que j'avais des sentiments pour Alex. J'ai rarement eu des semaines aussi mouvementés en terme de sentiments alors je noie tout ça dans mon whisky. Oh ! J'avais presque oublié que j'avais été un peu trop entreprenant avec Alex pensant qu'elle voulait encore de moi, alors que visiblement ce n'est plus le cas. Alors oui, ça fait beaucoup de chose à encaissé mais heureusement pour moi, j'ai mes bouteilles qui peuvent m'aider à noyer mon chagrin.

Après avoir descendu mon verre de whisky, je me décide enfin à aller dormir, à essayer du moins. Je monte donc les escaliers pour aller à l'étage, tout est calme, le manoir a toujours été calme mais je reste étonné par le silence qui peut y régner la nuit. Sans faire de bruit je passe devant la chambre de Lou, et ouvre doucement la porte pour regarder si tout va bien. Elle dort calmement, après ce qu'elle a vécu je m'étonne de voir qu'elle a retrouvé le sommeil. D'un côté c'est rassurant de savoir qu'elle arrive à dormir ça veut certainement dire qu'elle se sent en sécurité ici, et elle peut. Plus personne ne lui fera de mal, elle n'a plus rien à craindre maintenant. Et ça s'applique aussi pour Alex. Personne ne touchera à un cheveux d'elles, je ne laisserait plus jamais quelqu'un tenter de faire quoique ce soit à ces deux femmes. J'ai déjà perdu mes fils et ma femme, il est hors de question que ça se reproduise un jour. Je referme la porte délicatement pour ne pas la réveillée puis je pars en direction de ma chambre mais quand je passe devant celle d'Alex, je m'arrête, j'hésite à toqué, à venir la voir pour m'excuser de mon comportement d'il y a quelques jours. Mais je me rétracte et pars me coucher, j'ai déjà assez fais de conneries, il est inutile d'en faire d'autres.

Je dors profondément depuis plusieurs heures -chose qui n'est pas arrivé depuis un bon bout de temps- quand je sens des mains me caresser le torse puis je sens plus ou moins des lèvres venir me chatouiller les joues. Je bouge légèrement avant d'ouvrir les yeux pour apercevoir le visage d'Alex qui me sourit. J'ai aucunes idées de comment elle est rentrée dans mon lit sans me réveiller mais je vais sûrement pas lui demander. J'avoue être heureux de la voir et de la sentir aussi proche de moi, et croyez moi c'est assez rare que je me sente bien aux côtés d'une femme. Depuis la mort de ma femme, je n'ai jamais connu le vrai bonheur d'être auprès d'une femme mis à part avec Alex. C'est la seule qui m'a fait me sentir bien et heureux. Je lui souris à mon tour puis elle m'embrasse, je lui rend son baiser avec autant d'intensité, si ce n'est plus. Elle finit par s'éloigner de moi puis elle m'offre un second baiser avant de se redresser sur moi. Je garde mon sourire, satisfait de voir qu'elle a décider de revenir vers moi. D'un coup, elle se met à déboutonner sa chemise, je la laisse faire tandis que mes mains viennent remontées le long de ses cuisses. Elle semble être presque timide, sûrement parce qu'elle a peur que je la repousse hors c'est tout sauf ce que j'ai envie de lui faire maintenant. Non, j'ai d'autres projets bien plus intéressants en tête pour nous deux. Mes mains se glissent sous sa chemise alors qu'elle déboutonne lentement les boutons. Je reste couché et admire la vue. J'espère que Charles n'est pas dans les parages, j'aimerais ne pas être dérangé pour une fois. Le dernier bouton de son chemisier enlevé, je baisse mon regard sur son corps, oh oui, il m'avait manqué. Je perd pas une miette de ses formes, j'apprécie chaque parcelles de son corps toujours avec ce sourire qui devient de plus en plus coquin quand je m'aperçois qu'elle a mit des sous-vêtements rouges. Elle n'a visiblement pas oublié ma faiblesse pour ce genre de chose. Le rouge lui va toujours aussi bien d'ailleurs, c'est même d'autant plus beau que dans mes souvenirs. A l'aide d'une main, je me redresse tandis que l'autre va se poser sur le cou de la rousse rapprochant ainsi mon visage du sien. « Hey » je continue de lui sourire avec ce même sourire coquin puis je vais l'embrasser dans le cou gardant ma main toujours sur son cou. Après quelques secondes à lui dévorer le cou, je descend ma seule main libre vers son chemisier que j'enlève tout en remontant mon visage près du sien. Je garde une distance de quelques millimètres entre son visage et le mien.  « Je t'ai connu moins timide que ça. » lui dis-je en référence au fait qu'elle semble être plus ou moins hésitante. Je dégage  une mèche qu'elle avait devant les yeux puis je l'embrasse avec plus de fougue.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Dawson

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 09/04/2016

MessageSujet: Re: Never gonna leave this bed   Jeu 14 Avr - 1:38


never gonna leave this bed
Andrew & Alex

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je me rends dans la chambre d'Andrew le plus discrètement possible afin de ne pas le réveiller et ça marche, alors après m'être glissé sous les draps, je me mets en califourchon sur lui et commence à lui déposer quelques baisers sur la joue puis au coin des lèvres, lorsqu'il se réveille enfin, je lui réponds par un sourire et l'embrasse passionnément, baiser qu'il me rend avec encore plus d'intensité. Je me sens rassurée car même s'il m'avait embrassé la dernière fois, j'ai la preuve cette fois que l'avoir repoussé n'a pas vraiment été une si mauvaise chose. Au moins j'ai eu le temps de réfléchir et surtout de m'en rendre compte, puis il n'a pas l'air de m'en vouloir. Et là je m'éloigne de lui tout en lui offrant un second baiser, je le vois sourire ce qui a pour effet de me rassurer d'autant plus que je ne pouvais l'être, encore une fois, j'avais presque oublié à quel point cet homme m'avait manqué. Je me mets à déboutonner lentement ma chemise afin qu'il profite du spectacle que je lui offre, afin qu'il puisse redécouvrir chaque parcelle de mon corps tandis que je sens ses mains remonter le long de mes cuisses, mon cœur manque un battement, je ressens un énième frisson au contact de ses mains sur ma peau et même si je tente de le cacher, j'appréhende quelque peu. Ses mains se glissent sous ma chemise, je sens son regard posé sur moi et j'espère silencieusement qu'il apprécie ce qu'il voit mais ce regard coquin qu'il me lance ne fait qu'effacer mes doutes. Ce sont certainement la couleur de mes sous-vêtements, et non Andrew, je n'ai pas oublié tes goûts. Je n'ai rien oublié à vrai dire.

Et là il se relève à l'aide d'une de ses mains, l'autre venant se placer sur mon cou afin d'approcher mon visage du sien, il me salue à son tour et vient m'embrasser dans le cou. Je ferme doucement les yeux comme pour plus apprécier ce contact, un léger soupir de plaisir sort d'entre mes lèvres. Reste concentrée Alex ! Tu ne vas tout de même pas perdre pieds pour si peu ? Et bien si, mais Andrew a un pouvoir sur moi que je ne saurais expliquer. Après quelques secondes, il vient retirer mon chemisier me retrouvant ainsi totalement en sous-vêtement sur lui, et après avoir remonté son visage près du mien il m'avoue qu'il m'avait connu moins timide que ça, au fond de moi ça m'embête quelque peu qu'il l'ait remarqué mais qu'est-ce que je croyais ? Il s'agit d'Andrew, il allait forcément le deviner. Je lui réponds d'un léger sourire en coin, il dégage une de mes mèches de cheveux qui se trouvait devant mon visage et m'embrasse fougueusement. Je lui rends son baiser avec autant d'intensité, posant mes mains sur sa nuque afin qu'il n'éloigne pas son visage du mien, qu'il ne rompt pas le baiser même si je doute qu'il en ait envie, cet homme me rend totalement faible c'est évident et entre deux baisers je lui souffle « Je voulais te réveiller en douceur. » Oui je prends cette excuse alors que, même si plus ou moins vrai, c'était surtout parce que j'appréhendais sa réaction.

Après ça, je l'embrasse de nouveau tout en l'amenant à s'allonger et une fois mon corps au dessus du sien, mes lèvres se détachant des siennes, je viens l'embrasser sur la joue, dans le cou, puis descends mes baisers sur son torse. Ce torse. Il m'avait manqué lui aussi. Je remonte alors doucement, mes cheveux tombant de chaque côté de mon visage je lui souris.  « J'espère que tu ne m'en veux pas trop de t'avoir réveillé... » lui dis-je avec un air angélique et innocent sur le visage, bien-sûr je ne pense pas qu'il m'en veuille vraiment vue la façon dont il m'a embrassé et ôté de mon chemisier mais j'ai toujours aimé m'amuser avec lui. Je viens alors mordiller sa lèvre inférieur, collant mes lèvres contre les siennes sans pour autant lui offrir un autre baiser même si ce n'est pas l'envie qui manque, je lui chuchote « ... Tu m'en veux ? » tout en souriant toujours contre ses lèvres.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Lennox

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 09/04/2016

MessageSujet: Re: Never gonna leave this bed   Jeu 14 Avr - 18:09

Never gonna leave this bed.

ft. Alex&Andrew


« Jere I am, rock you like a hurricane. »
Alors que la rousse est à califourchon sur moi et que je lui dévore le cou, je la sent soupiré au contact de mes lèvres sur sa peau. Je peux pas m'empêcher d'embrasser sa peau et d'apprécier chaque contact. J'ai cette agréable sensation de la redécouvrir, de même redécouvrir le contact physique avec une femme. Durant les onze années séparés d'elle je n'ai jamais vraiment apprécier les nuits que j'ai pu passé avec les nombreuses mannequins qui ont finit dans mon lit, non elle n'était juste qu'une distraction, un moyen de combler un manque. Hors avec Alex, je sais que tout ça est différents, sûrement parce qu'on éprouve des sentiments l'un pour l'autre. Et ces sentiments font toute la différence. Je la vois me sourire quand je lui avoue que je l'ai connu moins timide que ça. Si elle doute sur les effets qu'elle peut me faire, elle peut être rassurée, elle toute entière me fait encore le même effet que les premiers jours de notre relation. Je l'embrasse alors puis elle se détache de quelques centimètres. Elle garde ses mains sur ma nuque pour gardé cette proximité, je souris toujours. « Je voulais te réveiller en douceur. » me dit-elle pour toute excuse ce qui me fait sourire d'autant plus. Ma main libre descend le long de son dos alors qu'elle vient m'embrasser à nouveau me poussant à me rallonger. Puis ses lèvres viennent se déposer sur ma joue puis se dirigent vers mon cou, je ferme les yeux et laisse Alex s'amuser avec mon corps. Des frissons me parcourent le corps quand ses lèvres viennent embrasser mon torse. Je sens ma chaleur corporel augmentée, mon désir aussi. Quand elle s'arrête, j'ouvre à nouveau les yeux pour voir son visage et ses cheveux retombé de chaque côté. Ses cheveux d'ailleurs me chatouillent le torse ce qui n'aide en rien à calmer le désir qui grandit de plus en plus. « J'espère que tu ne m'en veux pas trop de t'avoir réveillé... » me dit-elle jouant l'innocente, je lui souris parce qu'elle joue, elle s'amuse avec moi et ça, elle n'a pas perdu l'habitude. Elle approche une nouvelle fois son visage du mien venant alors mordiller ma lèvre inférieur. Je laisse mes mains venir se poser sur ses cuisses. Ses lèvres se collent contre les miennes. « ... Tu m'en veux ? » Si seulement je pouvais lui en vouloir. Mes mains remontent jusqu'à ses hanches avant que je la bascule sur le côté pour me retrouver au dessus d'elle. Je dépose mes mains de chaque côté de son corps puis je la regarde d'un air faussement énervé. « Laisse moi te montrer à quel point je t'en veux. » Je me baisse près de son visage puis je l'embrasse laissant mes mains enlever doucement les bretelles de son soutien gorge. Ensuite, je m'éloigne de quelques millimètres de son visage le temps de reprendre notre respiration tandis que ma main part dégrafé son sous-vêtement puis celle-ci se dépose sur son épaule et glisse en effleurant sa peau pour finir sa course entre les deux seins de la rousse. J'attrape le vêtement et le retire l'envoyant je ne sais où dans la pièce. Je lève un peu plus la tête en lui souriant avant de descendre le long de son corps déposant des baisers à chaque étapes. Arrivé entre ses cuisses, je relève les yeux vers elle gardant mon sourire coquin puis je viens embrassé ses cuisses me rapprochant dangereusement de son intimité mais sans jamais m'y aventurer. Non, je prend mon temps pour faire grimper le désir après tout, c'est notre premier contact charnel en onze ans, alors autant en profiter à fond. Alors que je viens de déposer une dizaine de baiser sur ces cuisses, je remonte de la même manière que je suis descendu me stoppant au niveau de sa poitrine que je prend le temps d'embrasser elle aussi. Une de mes mains vient effleurer la cuisse d'Alex pour se stopper au niveau de ses hanches. Je remonte cette fois pour venir l'embrasser laissant mon bassin venir délicatement se coller au sien. Mon corps se réchauffe de plus en plus, je sens celui d'Alex se réchauffer lui aussi. Mon désir ne cesse de grimper, je n'ai jamais autant désirer une femme et j'ai l'impression de revivre aujourd'hui. Je stop notre baiser pour venir lui chuchoter à l'oreille. « Toujours envie de jouer la timide ? » Je lui adresse alors un léger sourire en haussant les sourcils en signe de provocation.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Dawson

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 09/04/2016

MessageSujet: Re: Never gonna leave this bed   Ven 15 Avr - 23:13


never gonna leave this bed
Andrew & Alex

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Andrew est réceptif à mes avances et ça me soulage d'un certain poids car oui, même si j'avais plus ou moins compris que je ne laissais toujours pas indifférent tout au fond de moi, j'avais peur qu'il regrette de m'avoir embrassé surtout après que je l'ai repoussé, fort heureusement ce n'est pas le cas, loin de là même lorsqu'on voit comment il me rend mon baiser. J'étais hésitante, je n'osais pas vraiment par peur d'être rejetée mais ce n'est pas le cas, bien évidemment Andrew a remarqué que je n'étais pas aussi franche que d'habitude car à côté de ça, il y a aussi le fait que je n'ai pas été touché par un homme depuis un certain bout de temps. Je n'avais plus réellement envie, je voulais me consacrée uniquement qu'à ma fille et ne plus m'embêter avec un homme, je ne cherchais pas à me caser loin de là et même si je savais que j'avais toujours des sentiments envers Andrew, j'avais oublié à quel point ils étaient forts. Alors après ça je continue mon petit jeu, en lui demandant s'il m'en veut bien que je connais déjà la réponse, ses mains remontent sur mes hanches tandis qu'il me bascule sur le côté, son corps se trouvant au dessus du mien, quant à moi j'ai bien du mal à tenir, goûter à nouveau aux lèvres d'Andrew n'a fait que réveillé le désir que j'éprouvais envers lui aussi fort soit-il et là, il me dit de le laisser me montrer à quel point il m'en veut avant de m'embrasser, je souris tout contre ses lèvres lui rendant une nouvelle fois son baiser. Ses mains viennent retirer mes bretelles de mon soutien-gorge avant qu'il mette fin au baiser, éloignant son visage du mien afin de venir dégrafer mon soutien-gorge. Je sens sa main glisser le long de mon épaule pour finir sa course entre mes deux seins, mon cœur manque de nouveau un battement tandis qu'il vient attraper mon sous-vêtement afin de m'en défaire, il le jette quelque part dans la pièce. Andrew relève alors sa tête dans ma direction m'adressant ce sourire qui me fait littéralement craquer, après ça, il vient déposer des baisers le long de mon corps. Je ferme les yeux afin de plus apprécier cet agréable moment, je me pince même la lèvre inférieur remarquant que mon désir pour cet homme ne fait que grimper au fil des secondes mais arrivé à mes cuisses, j'ouvre de nouveau les yeux, mon regard rivé dans sa direction il m'adresse alors ce sourire coquin. Cet homme a le don de me faire perdre pieds, ce n'est pas juste ! Ce n'est pas juste mais j'aime ça, il a ce pouvoir sur moi que je ne saurais expliquer mais je ne m'en plains pas, bien au contraire, cela fait bien trop longtemps qu'un homme ne m'avait pas fait cet effet, en réalité, seul Andrew y est parvenu.

Il prend son temps, son but est certainement de me faire bouillonner jusqu'à ce que j'explose mais je veux combler ma soif de son corps, mon envie de lui et tout de suite bien que je sais pertinemment qu'Andrew aime jouer avec moi tout autant que moi. Il vient alors déposer plusieurs baisers sur mes cuisses alors que mes mains viennent attraper les draps, je les agrippe aussi fort que possible fermant de nouveau les yeux. Et tandis qu'il remonte au niveau de mon visage, déposant toujours de doux baisers partout sur mon cœur s'arrêtant même sur ma poitrine, j'ouvre de nouveau les yeux, mes mains venant se passer dans ses cheveux que j’agrippe eux aussi, son bassin vient alors se coller au mien, mon désir ne cesse de grimper, ma chaleur corporelle également alors qu'il vient m'embrasser de nouveau, je lui rends ce baiser avec beaucoup plus d'intensité, ma main se trouvant toujours dans ses cheveux, je me sens incapable de le lâcher. Andrew met fin au baiser après quelques secondes et vient me chuchoter quelques mots à l'oreille, me demandant si j'avais toujours envie de faire la timide. Si j'ai toujours envie de jouer la timide ? Certainement pas mais ça il le sait très bien puisqu'il hausse les sourcils en signe de provocation, je lui adresse alors ce même sourire, descendant mes mains dans son dos afin de le plaquer contre mon corps. « Tu sais très bien que ce n'est pas mon genre. » C'est vrai ça, ce n'est pas du tout mon genre et Andrew le sait très bien, mes lèvres viennent doucement caresser les siennes sans pour autant l'embrasser, mon souffle se fait de plus en plus fort, mes mains caressant toujours son dos. Et là, alors que nos deux corps sont vraiment très proches, je me cambre comme pour lui demander de combler enfin mon envie de lui et comme si ça ne suffisait pas, je viens me pincer la lèvre inférieur, soufflant tout contre ses lèvres d'une voix plus que coquine « Tu m'as manqué tu sais... » Après ça mes mains descendent le long de son corps, arrivant vers son seul sous-vêtement que je commence à baisser légèrement et pendant ce temps-là, mes lèvres viennent embrasser son cou, je le couvre de doux baisers avant de revenir tout contre ses lèvres, lui offrant cette fois-ci un baiser plus que sensuel mais entre deux baisers, je lui souffle « Maintenant montre moi à quel point je t'ai manqué moi aussi... » et comme si cela n'était pas suffisant je me cambre de nouveau, oui je lui montre par tous les moyens que j'ai envie de lui et même si je sais que c'est réciproque en sentant son membre viril tout contre ma cuisse, je lui souris tout contre ses lèvres, plongeant mon regard dans le sien j'ajoute d'une petite voix « Sauf si ce n'est pas le cas... Dans ce cas je repartirais sagement dans ma chambre, je comprendrais... » prenant un air plus que malheureux, bien entendu je continue dans notre jeu car je ne compte pas repartir, pas du tout même ! Et Andrew sera certainement d'accord avec moi, mes mains glissent alors dans son dos où mes mains viennent s'y agripper, le plaquant de nouveau contre moi, mes lèvres effleurant les siennes. Je veux me sentir encore plus proche de lui, je ne veux pas éloigner mon corps du sien, je ne veux plus qu'il me quitte, qu'il m'abandonne. Ne me laisse plus Andrew.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Lennox

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 09/04/2016

MessageSujet: Re: Never gonna leave this bed   Dim 17 Avr - 19:33

Never gonna leave this bed.

ft. Alex&Andrew


« Here I am, rock you like a hurricane. »
Remontant doucement le long de son corps, prenant le temps de m'arrêter sur sa poitrine, je profite de ce moment pour goûter à nouveau à sa peau. J'ai l'impression de la redécouvrir après toutes ses années, je me rend compte par la même occasion qu'elle m'avait terriblement manqué, que son corps, sa présence, elle tout simplement m'avait manqué. J'ai vécu onze ans loin d'elle, j'ai toujours pensé que je l'oublierais mais à cette instant précis je prend conscience que non, je n'ai jamais cessé de penser à elle, pas une seule seconde. L'avoir à mes côtés m'a manqué plus que je voulais me l'avouer. Je remonte doucement mon visage près du sien alors que je sens ses mains venir caresser mes cheveux. Je l'embrasse tandis que mon désir ne cesse de grimper, j'ai l'impression de ne plus savoir me contrôler. Habituellement, il m'en faut plus pour me mettre dans un tel état, mais là c'est différent, c'est Alex, elle a toujours ce pouvoir de me faire perdre tout contrôle sur moi-même. Je lui fait comprendre qu'elle peut reprendre son rôle habituel et se laisser aller. Elle sait que tout ceci n'est que de la provocation. Les mains de la rousse passent dans mon dos pour venir plaquer un peu plus mon corps contre le sien, je perd un peu plus le contrôle de mon corps. Bordel Andrew ! T'es plus fort que ça. J'essaye de me convaincre que je suis capable de résister plus longtemps à cette femme. Alex met fin à notre baiser pour me dire que jouer la timide n'est pas son genre. Non, ça ne l'est pas. Et ça ne l'a jamais été. J'ai pourtant bien vu qu'elle était hésitante, sûrement parce qu'elle avait peur de ma réaction. Je suppose que maintenant elle est plus rassurée. Nos lèvres se frôlent. Je passe une main dans ses cheveux sans la quitter du regard. Nos deux corps collés l'un à l'autre, je sens celui d'Alex se cambré puis d'une voix plus que coquine, elle me révèle que je lui ai manqué.  Je souris alors que je sens mon corps tout entier bouillonné de désir. Ses mains descendent ensuite vers le seul sous-vêtement que j'ai, elle le baisse légèrement tandis qu'elle m'embrasse. Ma respiration se fait plus forte à chaque contact qu'elle m'offre. J'ai beau lutté pour faire duré le plaisir, je suis sur le point de craqué, de lui donné ce qu'elle veut maintenant. « Maintenant montre moi à quel point je t'ai manqué moi aussi... » Je souris une nouvelle fois, alors que ma main descend le long de son corps pour finir sa course sur sa hanche. « Sauf si ce n'est pas le cas... Dans ce cas je repartirais sagement dans ma chambre, je comprendrais... » me dit-elle d'une petite voix poursuivant notre petit jeu. Je pouffe légèrement. Ma main a présent sur ses hanches, descend jusqu'à son boxer, elle passe entre ses cuisses et vient doucement caresser son intimité à travers le tissu. « Tu m'as.. » Je pars embrassé son cou faisant volontairement une pause dans la phrase. « Tellement... » je continue de déposer des baisers dans le cou. « Manqué. » Je finis ma phrase alors que je lui mordille délicatement le cou tandis que ma main toujours entre ses cuisses baisse doucement son boxer. Habituellement, je prend mon temps, je m'amuse avec la femme avec qui je me trouve, hors là je n'ai même plus envie de jouer. Je ne veux qu'une chose, c'est être plus proche d'elle à nouveau. Je l'embrasse tout aussi sensuellement qu'elle avant de relever la tête pour éloigner mon corps du sien pour venir retirer son boxer -et mon caleçon par la même occasion-. Une fois chose faites, je viens me replacer au dessus d'elle, je dépose un baiser sur ses lèvres. Tout en continuant de l'embrasser, je tend la main vers ma table de chevet et pars fouiller dans le tiroir pour trouver un préservatif. Chose que je trouve rapidement. J'arrête alors notre baiser pour prendre le temps d'enfiler le condom puis je me replace entre les cuisses d'Alex, je peux pas m'empêcher de lui sourire à ce moment-là. « Toujours envie de retourner sagement dans ta chambre ? » Je hausse les sourcils toujours en signe de provocation. Je suis tout à fait conscient qu'elle n'ira pas dans sa chambre, du moins pas avec ce qu'on a prévu de faire.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alex Dawson

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 09/04/2016

MessageSujet: Re: Never gonna leave this bed   Ven 29 Avr - 21:32


never gonna leave this bed
Andrew & Alex

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Oui car dans ce genre de situation, entre Andrew et moi, ç'a toujours été comme un petit jeu et ce n'est pas le temps qui va effacer ça, bien au contraire. Alors quand il me demande ironiquement si j'ai toujours envie de faire la timide et tandis que mes mains se baladent dans son dos, j'en profite pour le plaquer un peu plus contre moi avant de lui dire que ce n'est pas mon genre, oh ça Andrew le sait et je n'en doute pas un seul instant... Mes lèvres viennent doucement caresser les siennes, et, l'envie et le désir que je ressens pour lui grimpant de plus en plus, je me cambre légèrement. Je continue en lui disant d'une voix coquine qu'il m'avait manqué et que j'aimerais qu'il me montre à quel point je lui ai manqué moi aussi tout en lui retirant son seul sous-vêtement, ajoutant même que si ce n'est pas le cas, je me contenterais de repartir sagement dans ma chambre. Bien évidemment je ne compte pas le faire, faut-il encore que j'en ai l'envie... Mais je continue dans ce petit jeu qui s'est installé entre nous depuis pas mal d'années ce qui le fait d'ailleurs pouffer. Je me mets alors à sourire, amusé par sa réaction mais sourire qui reste tout de même coquin, oui je sais qu'Andrew adore ça... Mais j'avoue que je fais beaucoup moins la maline lorsque sa main qui se trouvait encore sur mes hanches il y a quelques secondes de cela, descend jusqu'à mon boxer caressant ainsi mon intimité à travers ce dernier. Je me cambre de nouveau, fermant les yeux un court instant tandis qu'il vient embrasser mon cou, m'avouant d'une manière saccadée que je lui avais manqué. Il finit en me mordillant quelque peu ce dernier tandis que mes mains continuent de se balader dans sa chevelure, mais après ça, il se redresse légèrement afin de retirer nos sous-vêtements. Je le laisse faire, impatiente de le retrouver près de moi et plus proche encore et une fois chose faite, il reprend sa place entre mes cuisses et m'embrasse de nouveau. Je lui rends son baiser avec plus de passion encore et alors que nos lèvres ne se sont toujours pas quittés, Andrew se met à chercher quelque chose dans le tiroir, bien évidemment je comprends rapidement qu'il cherche des protections donc je le laisse de nouveau faire, espérant silencieusement qu'il les trouvera vite. Et c'est le cas, alors après qu'il ait enfilé ce préservatif et qu'il ait retrouvé le chemin de mon entre jambe, je dépose de nouveau mes mains dans son dos, le caressant le plus sensuellement possible et là toujours dans notre petit jeu, il me demande si j'ai encore envie de retourner sagement dans ma chambre. J'hausse un de mes sourcils, ne cessant de sourire à aucun instant « Si je repars dans ma chambre, je ne repartirais pas seule. » dis-je d'une petite voix, oh que non, je ne compte pas quitter Andrew quoi qu'il arrive, je veux le retrouver comme avant et même si j'ai pu lui en vouloir pour ce qu'il a fait, même si j'en ai souffert, ça serait mentir de dire que je ne me sens pas bien à cet instant. Je me suis même jamais sentie aussi bien, en sécurité dans les bras d'Andrew. Je viens de nouveau l'embrasser, un baiser sensuel tandis que mes mains en profitent pour se balader dans son dos, le caressant du bout des doigts. Je ferme les yeux comme pour encore plus apprécier cet échange avec lui et toujours les yeux clos, je lui souffle « Mais je suis très bien ici... » oui car même s'il a sans doute compris, je ne peux m'empêcher de lui dire.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Andrew Lennox

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 09/04/2016

MessageSujet: Re: Never gonna leave this bed   Sam 7 Mai - 0:16

Never gonna leave this bed.

ft. Alex&Andrew


« Here I am, rock you like a hurricane. »
Alors que je viens de prendre un malin plaisir à faire grimper le désir de la rousse -et le mien par la même occasion- et que j'ai enfilé la protection nécessaire pour la suite, je me remet une nouvelle fois entre ses jambes. Ses mains se baladent sur mon dos ce qui a pour effets de me faire ressentir des frissons, je contracte alors mes muscles pour tenter de contenir mon désir. Je  souris encore une fois avant de lui demander si elle souhaite toujours retourner dans sa chambre, je sais qu'elle ne bougera pas d'ici et même si elle essaye de s'enfuir, je lui courrais après. Elle hausse alors un sourcil affichant le même sourire que moi. Puis elle m'avoue que si elle repart dans sa chambre ce ne sera certainement pas seule. Je garde alors le même sourire, j'ai toujours aimé ce jeu qu'il y avait entre nous, c'est certainement l'une des choses qui me séduit le plus. Après onze ans, ce petit jeu me plaît toujours autant, si ce n'est plus. Mais ce qui me plaît encore plus, c'est elle, et à cet instant je me rend compte à quel point être près d'elle avait pu me manqué. Le simple contact physique qu'on peut avoir me fait perdre pieds. Ses lèvres viennent se collées aux miennes, elle m'embrasse d'une façon sensuelle qui comme je l'ai dis plus haut, me fait perdre pieds. Je sens alors mon corps devenir plus bouillant et mon désir pour elle atteint un point où je ne peux même plus me contenir. Alors quand nos lèvres s'écartent l'une de l'autre, j'ouvre à nouveau les yeux en l'observant. Elle garde les yeux fermés et me souffle qu'elle est très bien ici. Je laisse un fin sourire se dessiner sur mes lèvres. Je dois avouer que ma place à toujours été ici, dans les bras d'une femme. Ne pouvant plus contenir notre désir mutuel, je me décide à enfin entré dans le vif du sujet. Délicatement, j'entre en elle, je souffle de plaisir avant de commencer mes va-et-vient. Je prend mon temps, je savoure cet instant et je laisse ce désir et cet sensation de bien-être m'envahir. Mes yeux se ferment alors avant que j'aille l'embrasser dans le cou et lui montrer à quel point l'avoir aussi proche de moi m'avait manqué.

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Never gonna leave this bed   

Revenir en haut Aller en bas
 
Never gonna leave this bed
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Leave-in conditioner Argan oil de Creme of nature: que du cracra!!!
» Leave-in conditioner liquide
» Liste de bons leave-in
» Kimmaytube leave-in
» Leave-in fait maison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG SD :: RPG :: Alex/Andrew-
Sauter vers: